Rosemont

Une Caisse Desjardins de Rosemont ferme ses portes

Une Caisse Desjardins de Rosemont ferme ses portes
Photo: Emmanuel DelacourLa succursale ferme après que la fin de son bail l’a force à se restructurer.

Une succursale de la Caisse Desjardins Cœur-de-l’île, présente en plein centre de Rosemont – La Petite-Patrie depuis plus de 50 ans, mettra bientôt la clef sous la porte.

Son bail étant arrivé à échéance et non renouvelé, les employés de l’institution, située au coin de l’avenue de Lorimier et du boulevard Rosemont, devront déménager. La fermeture aura lieu le 12 juillet.

Cette restructuration des opérations dans son réseau, désormais constitué de quatre établissements, ne viendra pas affecter la qualité des services offerts aux membres assure Jean-Pierre Cantin, directeur général de la Caisse Cœur-de-l’île.

«Les membres peuvent encore se rendre à une douzaine de guichets automatiques en place à moins d’un kilomètre de l’ancienne succursale», affirme-t-il.

Ce dernier croit que les changements entraînés par l’arrivée des téléphones intelligents forçaient une «réflexion» à propos de l’offre de service.

«Les gens se présentent de plus en plus sur les lieux pour des conseils d’experts en finances et de moins en moins pour y effectuer des transactions assistées avec du personnel. Chaque année, on voit de 7 à 10% de transactions assistées en moins dans l’ensemble des Caisses Desjardins, et de 4 à 8% au sein de notre réseau», indique M. Cantin.

Regroupement
Les conseillers sera affectés dans les autres succursales, incluant celle se trouvant sur la rue Rachel Est, à l’angle de l’avenue du Midway, dans le quartier Angus. Les trois autres caisses faisant partie du regroupement sont situées au coin de la rue Masson et du boulevard Saint-Michel, de l’Avenue Christophe-Colomb et de la rue Bélanger et sur la rue Saint-Hubert, près de la rue Mistral, dans le quartier Villeray.

«Nous allons investir 3,5 M$ dans la rénovation de nos centres dans les prochaines années, afin de garantir les meilleurs services à nos membres», ajoute le directeur général.

Il ne s’agit pas là de la première restructuration vécue dans ces institutions durant les dernières années. Les membres des Caisses Desjardins de Lorimier-Villeray et Préfontaine–Hochelaga avaient voté à forte majorité en faveur du projet de regroupement en septembre 2016, afin de créer les Caisses du Cœur-de-l’Île.