Hochelaga-Maisonneuve

Redécouvrir l’histoire des «shops» de Montréal

Redécouvrir l’histoire des «shops» de Montréal
Photo: Archives | MétroLe secteur des Faubourgs, à l'est du centre-ville, comprend notamment l'ancienne brasserie de Molson, qui fera l'objet d'un important projet immobilier.

Les férus d’architecture et d’histoire pourront s’en donner à cœur joie en août et en septembre lors de visites guidées qui promettent dévoiler le passé industriel de la métropole.

« Même s’il y a eu une forte désindustrialisation des quartiers, plusieurs immeubles y demeurent encore et ont été reconvertis pour la nouvelle réalité du travail. C’est un aspect qu’on veut faire connaître aux gens, on aime surprendre les Montréalais dans leur propre ville », affirme Joëlle Perron-Oddo, coordonnatrice des activités éducatives pour Héritage Montréal.

L’organisme impliqué dans la défense du patrimoine architectural propose du 3 août jusqu’au 22 septembre la 31e édition de ses visites guidées ArchitecTours, avec des parcours dans les quartiers de Rosemont – La Petite-Patrie, de Mercier – Hochelaga – Maisonneuve, du Vieux-Montréal et du centre-ville.

Le thème cette année : Montréal au boulot, portera sur les magasins-entrepôts et les anciennes manufactures nichées dans certains secteurs qui gardent encore aujourd’hui la marque de l’époque des «shop».

Une image d'époque des shops Angus. Deux travailleurs s'affairent sur une pièce de métal.

Les explorateurs urbains pourront en apprendre davantage à propos de l’influence des grands moteurs économiques qui ont donné sa forme à la métropole, tel que le chemin de fer du Canadien Pacifique, qui a approvisionné les industries au tournant au XIXe et XX siècle.

Pour la première fois, Héritage Montréal se rendra dans le quartier Angus, qui a conservé les reliques des ateliers du même nom dans lesquels on s’affairait autrefois à forger d’énormes pièces de métal pour la compagnie ferroviaire.

Des quartiers en transformation

Que ce soit l’ancienne fabrique de cigares de la General Cigar Co. réaménagée en centre d’archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec dans le Vieux Rosemont, ou encore la tour de Radio-Canada qui domine désormais le quartier aujourd’hui disparu des Faubourgs à m’lasse, les lieux abordés ont tous fait l’objet d’importantes transformations.

À une époque où plusieurs se questionnent sur la valeur de certains bâtiments historiques et sur les pressions qu’exerce le marché immobilier sur leur pérennité, comme c’est le cas pour les ateliers d’artistes du Mile-Ex ou l’édifice de la brasserie Molson, les visites guidées ArchitecTours offrent aux citoyens de rester à l’affut, selon la coordonnatrice.

« Nous croyons que plus les gens lèvent les yeux vers les édifices qui les entourent, plus ils auront un regard aiguisé en ce qui concerne les enjeux d’actualité dans le domaine du patrimoine urbain et architectural », souligne Mme Perron-Oddo.

Pour plus d’informations rendez-vous sur https://www.heritagemontreal.org/activite/architectours/