Rosemont

Changement de décor sur la Promenade Masson

Changement de décor sur la Promenade Masson
Photo: GracieusetéDes espaces verdis viendront s’ajouter aux 80 places assises entre la 5e et la 6e Avenue.

« Fraîcheur et verdure » s’amènent sur la rue Masson avec la venue d’un nouveau concept pour les aménagements de l’espace public des « Quais Masson ».

En effet, d’ici les prochains jours, tables à pique-nique, chaises Adirondack, palmiers et bacs à fleurs seront mis en place entre la 5e et la 6e Avenue, le long de l’artère commerçante, pour la deuxième itération de cet espace de détente.

« Nous avons pris soin de revisiter les composantes d’aménagement temporaires installées l’an dernier, et ce, à la lumière de l’expérience vécue par les usagers et les suggestions que nous ont transmises nos partenaires, soit la Société de développement commercial de la Promenade Masson et la Paroisse Saint-Esprit-de-Rosemont », a indiqué par voie de communiqué le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François William Croteau.

Les employés de l’Arrondissement ont donc opté pour la création d’une ambiance art déco, inspirée des détails architecturaux de l’église Saint-Esprit-de-Rosemont, qui se trouve à proximité de la place.

Au total, l’aménagement présente huit zones différentes comptabilisant quelque 80 places assises, avec deux tables hautes, quatre bancs linéaires avec gravures poétiques, deux balancelles, trois tables à pique-nique, onze chaises Adirondack, trois tables et dix-sept chaises bistro.

Le projet des Quais Masson a été amorcé en 2018 dans le cadre du Programme de rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal. En plus des installations en face du parvis de l’église Saint-Esprit-de-Rosemont, les résidents retrouveront encore une fois cette année l’espace public situé à l’angle de la 2e Avenue et de la rue Masson.

Les aménagements seront retirés à la fin du mois d’octobre pour la période hivernale et réinstallés au printemps 2020.

Ceux-ci avaient été conçus à la suite d’une consultation publique réalisée en 2017 par la Société de développement commerciale de la Promenade Masson, dans le but de bonifier et sécuriser l’expérience piétonne tout en contribuant à réduire la vitesse automobile sur l’artère commerçante.