Rosemont
15:25 27 novembre 2019

Une coop qui fait la promotion du zéro déchet

Une coop qui fait la promotion du zéro déchet
Photo: Gracieuseté Morgane MousséLes trois expertes en zéro déchet ont décidé de joindre leurs forces pour fonder Incita, une entreprise d’économie sociale.

Une nouvelle coopérative de Rosemont – La Petite-Patrie a pour ambition de promouvoir l’écoresponsabilité au boulot en offrant des conseils aux organismes et entreprises qui souhaitent faire l’expérience du zéro déchet.

Officiellement lancée le 20 novembre dernier, l’entreprise d’économie sociale Incita est le fruit d’une collaboration entre trois expertes qui travaillent déjà depuis plus d’un an pour aider les citoyens et les commerces à réduire leur empreinte écologique.

À titre de travailleuses autonomes, Laure Caillot, Mélissa de La Fontaine et Amélie Côté ont entre autres contribué au Défi Zéro déchet, mis sur pied par l’Arrondissement et visant à accompagner pendant huit mois 50 foyers du quartier à entreprendre cette démarche de réduction de rebuts.

Les services d’Incita se déclineront en deux volets : des services-conseils pour les organisations et entreprises qui voudront tenter une transition vers le zéro déchet et la prise en charge d’animation, sous forme de conférences pour promouvoir les avantages de cette tendance.

« Un des meilleurs arguments économiques pour le zéro déchet, c’est le fait que consommer moins signifie souvent dépenser moins. De plus, la génération de jeunes travailleurs recherche de plus en plus des employeurs qui partagent leurs valeurs sociales et environnementales, c’est un bon incitatif à l’embauche », affirme Mme de La Fontaine, cofondatrice de la coopérative.

Selon cette dernière, il y a trois façons d’aborder la transition au sein de son environnement de travail. « On peut d’abord refuser d’acheter ce dont on n’a pas vraiment besoin. Ensuite, il faut penser à réduire sa consommation à la source et, enfin, on peut privilégier la réutilisation du matériel », explique-t-elle.

Selon sa collègue, Mme Caillot, il est toujours possible de faire mieux, que l’on travaille dans un centre manufacturier ou dans un commerce de service.

« On tente toujours de s’arrimer à la réalité des entreprises, à leurs besoins, afin de trouver des solutions en collaboration. Ce que l’on constate, c’est que les solutions ont tendance à être plus pérennes lorsqu’elles sont créées avec les gens du milieu », souligne la cofondatrice d’Incita.

La coopérative laisse déjà sa marque, car elle a remporté une bourse s’élevant à 5000$ de la part de PME MTL accordée aux entreprises d’économie sociale.

PME MTL est un réseau d’experts qui accompagnent gratuitement, par du financement et du conseil stratégique, les petites et moyennes entreprises qui veulent développer des projets d’affaires sur l’île de Montréal.