Rosemont
12:14 13 décembre 2019 | mise à jour le: 13 décembre 2019 à 12:14

Un organisme d’ici pour les enfants malades remporte 150 000 $

Un organisme d’ici pour les enfants malades remporte 150 000 $
Photo: Emmanuel DelacourAdam Mongodin et St-Martin du Phare reçoivent le don de 150 000 $ de la part de Denis Ricard, président et chef de la direction d’IA Groupe financier.

L’organisme le Phare, qui aide les enfants malades et leurs familles, s’est distingué parmi 200 groupes de charité à travers le Canada et s’est vu remettre une somme de 150 000 $.

L’établissement situé dans Rosemont fournit des services aux enfants nécessitant des soins palliatifs. Celui-ci a ainsi remporté deux prix remis par d’iA Groupe financier dans le cadre de son concours philanthropique, soit un grand don de 125 000 $ et un autre prix « coup de cœur », choisi par les employés de la firme, d’une valeur de 25 000 $.

« Ce que vous nous donnez-là, ça nous permet de donner des services. C’est 150 000$, mais c’est aussi beaucoup de reconnaissance pour tout le travail qu’accomplissent les gens ici. La moitié de notre financement dépend de la générosité de donateurs », a souligné Adam Mongodin, directeur général adjoint du développement philanthropique pour le Phare, lors de la remise des prix, le 12 décembre.

L’annonce surprise a été faite au sein des locaux de l’organisme, situé au 2725, avenue du Mont-Royal Est, dans le quartier Angus.

Grâce au montant, le Phare pourra lancer son projet « Lumière dans la tempête, un programme qui étendra les soins de l’organisme à l’extérieur de son édifice, déjà fréquenté par 300 familles d’enfants atteints de maladies fatales progressives.

« Ce que nous souhaitons faire, c’est de pouvoir exporter notre soutien aux familles, peu importe où elles habitent au Québec et de leur donner un peu de répit. Cet argent va nous permettre de faire un partenariat avec les soins de proximité pour pouvoir aider les familles à domicile, souligne Lyne St-Martin, directrice générale de l’organisme. On sait que ces enfants sont très malades et leurs familles ont une responsabilité 24 heures sur 24, sept jours sur sept. »

Au fil des ans, Le Phare a été forcé de mettre de l’accent sur les services offerts en établissement dans son édifice de Rosemont à cause de ses ressources limitées.

On y octroie des services de répit et de transition pour les familles qui ne sont pas tout à fait prêtes à quitter les établissements de santé pour la maison. « De plus, on offre des services de fin de vie, pour soutenir les familles dans ces moments tellement difficiles, ainsi qu’un suivi de deuil », indique Mme St-Martin.

La troisième édition de ce concours philanthropique d’iA Groupe financier s’est faite sous le thème du répit, explique Denis Ricard, président et chef de la direction de la firme.

« Lors du 125e anniversaire de la compagnie, l’idée a été suggérée de redonner à la communauté, ce qui a donné ce concours. Cela a eu tellement de succès la première année qu’on a décidé de le répéter une deuxième année, puis une troisième. Je crois que ça va devenir une tradition », affirme-t-il.

Articles similaires