Rosemont
10:47 13 janvier 2020 | mise à jour le: 13 janvier 2020 à 10:47

De nouvelles subventions pour les produits d’hygiène renouvelables

De nouvelles subventions pour les produits d’hygiène renouvelables
Photo: Shutterstock

L’Arrondissement accordera près de 40 000$ pour les familles qui veulent se procurer des couches lavables et pour la subvention de produits d’hygiène féminine.

La somme sera octroyée à l’entreprise d’économie sociale Lange Bleu, qui renouvelle ainsi un contrat accordé l’an dernier.

L’objectif est d’offrir des subventions aux familles afin de couvrir en partie les frais rattachés à l’achat ou à la location de couches lavables, tout en incluant pour la première fois un volet pour les produits féminins.

« On parle de plus en plus de l’enjeu de la précarité menstruelle, qui fait en sorte de certaines femmes doivent débourser d’importantes sommes dans le cadre de leur santé », souligne Mathilde Didio, directrice de Lange Bleu.

Pour l’administration de Rosemont – La Petite-Patrie, « ce soutien financier constitue un effort additionnel en matière de développement durable. »

Ainsi, 100 subventions de 40$ seront offertes aux citoyennes voulant se procurer des produits d’hygiènes durables, tels que les coupes menstruelles ou les serviettes hygiéniques réutilisables.

De plus, un total de 720 subventions mensuelles de 20 $ seront octroyées aux familles (60 familles par mois pendant 12 mois) pour la location de couches lavables, tandis que 50 subventions de 180 $ seront offertes à l’achat de réutilisables.

Il s’agit aussi d’une opportunité de faire des économies pour ses familles selon Rosemont – La Petite-Patrie.

« À titre indicatif, l’acquisition d’un ensemble de couches lavables neuves peut coûter entre 600 $ et 1000 $, tandis que les mensualités du service de location de couches offert par Lange Bleu sont établies à 45 $ avant l’ajout de la TPS, et après un frais d’adhésion non remboursables de 100 $ », souligne l’Arrondissement dans le sommaire décisionnel de décembre dernier.

Lange Bleu a été lancé en 2011 par l’ancienne Société de développement environnemental de Rosemont afin de répondre à une demande croissante dans les Centres de la petite enfance et les garderies privées pour des alternatives plus écologiques aux couches jetables. Son mandat s’est depuis aussi élargi aux particuliers.

Articles similaires