Rosemont
16:29 6 avril 2020 | mise à jour le: 6 avril 2020 à 16:54 temps de lecture: 4 minutes

Rosemont–La Petite-Patrie passe en deuxième vitesse dans son plan vélo

Rosemont–La Petite-Patrie passe en deuxième vitesse dans son plan vélo
Photo: Archives | MétroDe nombreux chantiers pour la création de pistes cyclables sont à prévoir cet été.

Le projet Vision vélo de Rosemont – La Petite-Patrie passe en vitesse supérieure. Ce plan, dont l’objectif à terme est d’ajouter 65 km de nouvelles pistes cyclables et de réaménager les 90 km de celles déjà existantes, apportera de nombreuses transformations sur les rues de l’arrondissement dans les mois à venir.

On peut s’attendre à une période intensive de travaux durant les semaines estivales, puisque de mai à septembre 2020, les cols bleus de Montréal s’affaireront à réaliser diverses installations cyclables destinées au Rosepatriens.

D’importantes modifications sont à prévoir sur certaines artères. On prolongera les voies cyclables existantes de la rue Saint-Hubert sous le viaduc des Carrières, jusqu’au boulevard Rosemont. Cette intervention se fera dans les deux directions.

De plus, une piste unidirectionnelle vers le nord, du côté est de la rue Saint-Hubert, sera mise en place entre le boulevard Rosemont et la rue de Bellechasse.

Du côté du boulevard Rosemont, une voie cyclable unidirectionnelle vers l’est, entre l’avenue de Chateaubriand et la rue Saint-Hubert est au programme.

Enfin, l’est de l’Arrondissement aura aussi une artère aménagée. Le boulevard de l’Assomption accueillera des pistes unidirectionnelles, entre la rue de Bellechasse et la rue Saint-Zotique, dans les deux directions.

Pistes sur les rues locales

Du point de vue local, l’administration procèdera à certaines interventions supplémentaires.

Sur la rue Holt, on prévoit un réaménagement des voies cyclables existantes dans les deux directions, ainsi que des prolongements de celles-ci vers l’ouest, jusqu’à l’avenue De Lorimier et vers l’est, jusqu’à la 10e Avenue.

La rue Dandurand sera réaménagée avec de nouvelles voies dans les deux directions, entre l’avenue De Lorimier et l’avenue Jeanne-d’Arc.

Puis, la 1re Avenue verra ses voies cyclables existantes refaites dans les deux directions entre le boulevard Rosemont et l’avenue Laurier.

D’ailleurs, un mandat de conception octroyé à la firme CIMA+ S.E.N.C. à la hauteur de 87 000 $ est à l’ordre du jour du conseil d’arrondissement du 6 avril pour ces trois rues locales.

Sur les Avenues Laurier et du Mont-Royal, les pistes déjà présentes seront aussi réaménagées.

Enfin, les voies cyclables du Mont-Royal seront rallongées vers l’est, jusqu’à l’avenue Jeanne-d’Arc.

Bellechasse et Saint-Zotique

Lors de l’annonce de sa Vision vélo en 2019, Rosemont – La Petite-Patrie a annoncé qu’elle reconfigurera les rues de Bellechasse et Saint-Zotique «en véritables liens cyclables protégés», incluant l’ajout de bollards de protection et le marquage de zones d’emportiérage.

L’Arrondissement édictera une ordonnance pour faire passer de deux à une la voie motorisée disponible sur ces rues, lors du conseil de lundi.

Les services de l’administration ont déterminé que le projet de voies cyclables protégées ne laisse pas assez d’espace pour la circulation automobile dans les deux sens.

La mise à sens unique se fera sur la rue de Bellechasse vers l’ouest, entre les rues Châtelain et Saint-Denis, et vers l’est sur la rue Saint-Zotique, entre les rues Saint-Laurent et de Lorimier.

L’échéancier pour la création de pistes cyclables sur ces deux voies n’a pas encore été dévoilé.

D’autres aménagements sur rue prévus

Rosemont – La Petite-Patrie compte lancer plusieurs chantiers pour sécuriser en général les déplacements sur ses rues.

Afin de répondre à «de nombreuses plaintes» des utilisateurs du parc Père-Marquette relativement à la circulation automobile dans ses alentours, l’Arrondissement veut revoir la géométrie du boulevard Rosemont à l’intersection de la rue De Lanaudière.

Pour ce faire, l’administration entend démolir le trottoir situé sur le côté sud du boulevard, entre les rues Chambord et De Lanaudière, pour le reconstruire avec une largeur minimale de 2,1 m, épousant la courbe du boulevard Rosemont. On veut de plus rétrécir l’intersection et aménager des avancées de trottoir accueillant des jardins de pluie.

La réalisation de ces travaux est prévue de septembre à octobre cette année.

Par ailleurs, Rosemont – La Petite-Patrie veut rendre permanent le projet de rue piétonne et partagée entre la 5e et la 6e Avenue, sur la rue Masson, d’ici l’été 2021. Les aménagements temporaires avaient été mis en place en 2018 et ont permis de mettre en valeur le parvis de l’église Saint-Esprit-de-Rosemont avec la construction de saillies de trottoir.

Enfin, afin de favoriser la cohabitation entre cyclistes et piétons, l’Arrondissement modifiera un passage piétonnier en passage partagé entre la rue Rachel et la rue Sherbrooke, au bout de la rue André-Laurendeau. Les piétons conserveront la priorité de passage.

Articles similaires