Montréal
18:13 8 juin 2020 | mise à jour le: 8 juin 2020 à 18:43 temps de lecture: 3 minutes

Les voitures pourront finalement circuler sur Beaubien et Masson

Les voitures pourront finalement circuler sur Beaubien et Masson
Photo: François Carabin / MétroLa Promenade Masson ne sera pas fermée aux voitures cet été.

Rosemont-La Petite-Patrie se ravise. Quelques semaines après avoir présenté son projet de transit mall, l’arrondissement annonce que les voitures pourront circuler cet été sur les rues Masson et Beaubien.

Le projet avait déjà été abandonné sur le boulevard Saint-Laurent en raison du mécontentement des commerçants. Les corridors sanitaires des rues Beaubien, Saint-Zotique, Masson et Bélanger pourraient aussi être modifiés.

Pour expliquer ce revirement de situation, l’arrondissement invoque les directives du Service de l’urbanisme et de la mobilité (SUM) reçues récemment. En suivant les recommandations de la santé publique, le SUM a en effet donné des lignes directrices aux arrondissements. Le but : s’assurer que les aménagements urbains respectent les règles de distanciation physique.

Le SUM recommande notamment de «ne pas installer de tables à moins de deux mètres de la limite intérieure d’une terrasse, de ne pas entraver un corridor sanitaire et de planifier des baies de livraison», selon les informations de la Ville de Montréal.

Les voitures circuleront sur Masson et Beaubien

C’est à partir de ces directives et d’observations sur le terrain, que l’arrondissement a repensé son projet. Il a finalement décidé de maintenir la circulation véhiculaire sur les rues Masson et Beaubien.

«Les deux projets de transit mall seront remplacés par une alternative innovante et facile d’exécution qui offrira la possibilité aux restaurants, bars, cafés et autres commerces sur l’ensemble du territoire d’investir la voie publique, et ce, gratuitement», peut-on lire dans le communiqué publié aujourd’hui par l’arrondissement.

Les restaurateurs pourront bénéficier de terrasses «pop-up» installées dans des espaces dédiés afin de ne pas gêner les files d’attente des autres commerces. Le détail de ces aménagements est toujours en processus d’élaboration. L’arrondissement dévoilera bientôt la date de mise en place et l’emplacement prévu pour les terrasses.

Se montrer à l’écoute

Les citoyens ont posé de nombreuses questions au sujet des aménagements à venir lors du dernier conseil d’arrondissement. Face à cela, le maire de Rosemont-La Petite-Patrie François W. Croteau assure qu’il souhaite répondre aux préoccupations de citoyens et des commerçants.

«L’arrondissement a bien entendu le message des représentants des commerçants qui souhaitent prendre part à la coordination des aménagements temporaires et permanents sur les rues commerciales et nous leur tendons la main pour travailler conjointement», souligne-t-il.

Une table de travail sera ainsi mise en place. Son objectif, permettre un meilleur dialogue entre la direction de l’arrondissement et les sociétés de développement commercial (SDC).

Articles similaires