Rosemont–La Petite-Patrie

Une virée dans les marchés et les boutiques de La Petite-Patrie

La Plaza Saint-Hubert Vivre ici
La Plaza Saint-Hubert Vivre ici. Photo: Josie Desmarais / Métro

Plaza Saint-Hubert, Petite Italie, marché Jean-Talon: La Petite-Patrie, secteur le plus à l’ouest de l’arrondissement, est synonyme de nombreux attraits bien connus.

Mais depuis quelques années, la tradition fait peau neuve. L’arrondissement a mis l’accent sur le renouvellement tout comme le verdissement du quartier. Et le changement est pour le moins perceptible. Aux abords de la station de métro Rosemont, des édifices modernes ont été érigés: la bibliothèque Marc-Favreau, les condos « Quartier 54 », ou encore des habitations écolos et abordables par les organismes Le Coteau vert et Un toit pour tous.

L’autre changement majeur dans le secteur, c’est la Plaza Saint-Hubert. Autrefois très traditionnelle et réputée pour sa mode nuptiale, la Plaza a vu ses marquises de verre être remplacées, et de nouveaux commerces y ont ouvert leurs portes. Sur cette artère s’étendant entre de Bellechasse et Jean-Talon sur 1,2 km, on trouve désormais, parmi ses 400 commerces, des terrasses, pâtisseries, bars et restaurants.

Icônes à ne pas manquer de La Petite-Patrie: la Petite Italie et son fameux marché. C’est au début du 20e siècle que ce secteur prend de l’ampleur avec l’installation de la communauté italienne. Les vagues successives d’immigration feront de la Petite Italie la plus importante communauté italienne au pays. Pour découvrir le cœur du quartier et la gastronomie italienne, une incursion sur la rue Dante est tout indiquée.

C’est aussi ici que l’on construit le marché Jean-Talon, inauguré en 1933. Il est aujourd’hui l’un des plus gros marchés d’Amérique du Nord. Le marché est ouvert à l’année, mais c’est en été que l’on peut profiter de ses étals débordant de végétaux, mais aussi des rues piétonnes qui l’entourent. Lors d’une visite au marché Jean-Talon, on peut bien sûr s’approvisionner en fruits et légumes frais, mais aussi satisfaire sa gourmandise grâce aux nombreux mets proposés et s’offrir une balade parmi les boutiques spécialisées. Le quartier compte trop de bons restaurants pour tous les citer; toutefois, parmi les multiples gourmandises, les résidents conseillent: le Havre aux glaces, Iconoglace et l’Armoire à glace pour les amateurs de crème glacée; et Le Vestiaire et le Vices & Versa pour les bières et les bars. @S2:Hélène Schaff

Place et Guinguette Shamrock

Fruit d’une démarche de consultation publique, la nouvelle place Shamrock se veut un espace novateur de socialisation et de détente. Située dans une rue partagée entre le marché Jean-Talon et le boulevard Saint-Laurent, cette place originale se démarque par son mobilier coloré et ses fonctionnalités. Avec une grande tablée pouvant réunir jusqu’à 110 personnes, son îlot de cuisine pour préparer les aliments et ses espaces pour les enfants, la place Shamrock est le lieu parfait pour se retrouver et goûter aux denrées du marché!

Les murales

Typiques de Montréal, les murales embellissent l’espace urbain et apportent l’art au cœur de nos rues. La Petite-Patrie en compte une vingtaine, dont une douzaine autour de la Plaza Saint-Hubert. Le site Carte des murales – Murales (montreal.qc.ca) propose une carte qui les localise, ce qui permet ainsi de les explorer plus facilement. Voilà l’occasion toute trouvée pour aller à la découverte de ces œuvres d’art urbaines au cours d’une marche dans le quartier. 

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif: faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Rosemont.

Articles récents du même sujet