Saint-Laurent

Kim St-Pierre et Danièle Sauvageau ambassadrices pour l’aréna

Kim St-Pierre et Danièle Sauvageau.
Kim St-Pierre et Danièle Sauvageau. Photo: Gracieuseté - Arrondissement de Saint-Laurent

Les championnes olympiques Kim St-Pierre et Danièle Sauvageau ont été nommées ambassadrices de la réouverture de l’aréna Raymond-Bourque. Elles participeront à des activités avec les associations sportives de l’arrondissement et à l’inauguration le 3 septembre.

Les deux femmes ont été approchées par l’Arrondissement pour occuper ce rôle et ont toutes les deux accepté,  afin de promouvoir la pratique des sports de glace à Saint-Laurent.

Kim St-Pierre a été gardienne de but pour l’équipe canadienne féminine entre 1999 et 2011, remportant deux médailles d’or. De son côté, Danièle Sauvageau est impliquée dans le milieu du hockey depuis les années 90. Elle a remporté l’or aux jeux Olympiques de 2002 alors qu’elle était entraîneuse-cheffe de l’équipe canadienne.

Elles ont chacun des liens avec Saint-Laurent. Kim St-Pierre y habite depuis plusieurs années, alors que Danièle Sauvageau y a été policière pendant une douzaine d’années.

«Mes enfants jouent au hockey ici, donc on l’attendait depuis plusieurs années cet aréna, indique Mme St-Pierre. Ça me fait donc plaisir de m’impliquer dans la promotion de l’activité physique chez les jeunes à l’aréna.»

«C’est un endroit que je connais très bien, ajoute Mme Sauvageau. C’est centralisateur comme lieu, et donc de retrouver ces services, c’est vraiment positif.»

Leur rôle sera de promouvoir la réouverture de l’aréna et de rencontrer de jeunes patineurs de Saint-Laurent.

«Nos jeunes usagers vont non seulement pouvoir profiter du bâtiment totalement rénové, mais aussi s’inspirer de ces deux modèles sportifs incroyables», indique le maire d’arrondissement, Alan DeSousa.

Meilleur environnement

Les améliorations apportées à l’aréna Raymond-Bourque auront un impact positif sur l’arrondissement, tant au niveau de l’apprentissage des sports de glace que de la lutte aux changements climatiques, selon les ambassadrices.

«Les zambonis étaient déjà électriques, mais les émissions de gaz à effet de serre de l’aréna seront moindres qu’avant, explique celle qui sera l’entraîneuse-chef de la nouvelle équipe de hockey féminin de Montréal. Je pense que les jeunes vont ressentir ces valeurs qui ont été mises de l’avant.»

De son côté, Kim St-Pierre s’implique depuis plusieurs années avec l’Association de hockey mineur de Saint-Laurent. Un programme de hockey féminin pourrait y voir le jour prochainement.

«Cette année, un de nos objectifs est de donner plus de place aux filles pour éventuellement organiser des équipes féminines, indique-t-elle. J’espère que le nouvel aréna pourra inspirer les filles à essayer ce sport qui est vraiment incroyable.»

L’inauguration de l’aréna Raymond-Bourque aura lieu le 3 septembre, en présence des deux ambassadrices. La programmation complète de cette journée sera connue sous peu.

D’ici là, l’aréna est déjà accessible pour des séances de patin libre. L’horaire est disponible sur le site internet de la Ville de Montréal.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet