Saint-Léonard
17:06 1 septembre 2017 | mise à jour le: 1 septembre 2017 à 17:18 temps de lecture: 3 minutes

Un système pour vélo électrique développé à Saint-Léonard

Un système pour vélo électrique développé à Saint-Léonard
Photo: Audrey Gauthier/TC Media

Un nouveau joueur dans l’industrie de l’électrification de bicyclette s’est installé à Saint-Léonard. En septembre, l’entreprise Alizeti présentera son premier système à l’Interbike de Las Vegas, le plus grand salon du vélo en Amérique du Nord.

Cette jeune entreprise souhaite offrir une alternative aux vélos électriques.

«Au Canada, une bicyclette électrique commence à 2500$ et peut monter jusqu’à 10 000$. Nous voulions proposer une alternative à ces véhicules dispendieux et qui permettrait aux gens de conserver leur vélo», indique Tony Francischiello, directeur du marketing chez Alizeti.

Depuis plus d’un an, l’entreprise du boulevard Langelier développe un système qu’on peut installer sur n’importe quel vélo urbain et qui permet d’avoir un véhicule hybride, propulsé par électricité et par le pédalier. Le Alizeti 300C est une plateforme avec des batteries installées sur un cadre fixé à la roue arrière de la bicyclette.

«La première moto a été inventée dans les années 1900, et c’est une personne qui avait ajouté un moteur à gaz à son vélo. Nous avons pris cette idée et on l’a modernisée», mentionne Louis Viglione, président d’Alizeti.

«Nous avons conçu un système rapide et facile à installer. Pas besoin d’aller voir un mécanicien. En 15 minutes, c’est installé», ajoute M. Francischiello.
Le système, léger, ne pèse qu’environ 11 livres.

«Ceux de nos compétiteurs avoisinent les 30 livres. Ainsi, il est plus facile de déplacer un vélo ou même de le transporter au deuxième étage de son appartement», ajoute M. Viglione.

Ne voulant pas se limiter à concevoir un moteur électrique, les entrepreneurs ont également développé un système intelligent doté de nombreux accessoires qu’on peut personnaliser, passant du système antivol, à un système Bluetooth pouvant se connecter aux appareils intelligents et un détecteur de véhicule à proximité.

«Nous sommes partis de zéro et nous nous sommes demandé ce que ça prendrait pour avoir un bon système qui répond au marché. Nous nous sommes inspirés des accessoires de la voiture pour notre système, en ayant la sécurité et le confort en tête», explique M. Viglione.

Mis en marché
Le Alizeti 300C sera présenté à l’Interbike de Las Vegas, où les entreprises liées aux bicyclettes vont présenter leur système, à la recherche de clients, mais également de concessionnaires.

«Nous allons y introduire notre produit, le faire essayer à la population et en même temps trouver des magasins pour le vendre. Nous voulons établir notre nom dans l’industrie du vélo électrique», dit le président d’Alizeti.

Pour l’instant, les entrepreneurs visent le marché américain. «Le marché est beaucoup plus grand et mieux établi aux États-Unis. Par la suite, nous allons viser le reste de l’Amérique du Nord», révèle M. Viglione.

Le Alizeti 300C sera en vente au printemps 2018 auprès de concessionnaires américains et sur le site Web http://www.alizetibikes.com.

Articles similaires