Saint-Léonard

Saint-Léonard : régler le problème d’inondations ne sera pas facile

Saint-Léonard : régler le problème d’inondations ne sera pas facile
Photo: Félix Lacerte-GauthierPrès d’une centaine de citoyens se sont présentés au conseil d’arrondissement pour faire part de la problématique d’inondation qu’ils vivent.

Après une nouvelle vague d’inondations qui a touché une centaine de résidents de Saint-Léonard dans la dernière semaine, l’arrondissement proposera le 23 octobre prochain une réunion, en compagnie du Service de l’eau de la Ville centre, pour faire le point sur la situation.

« La problématique est là depuis plusieurs années effectivement », a reconnu le directeur de l’arrondissement, Steve Beaudoin, au cours de la séance du conseil qui se déroulait lundi soir. Il affirme être bien conscient des difficultés que vivent actuellement les citoyens et veut y remédier.

Il explique que Saint-Léonard, alors une municipalité distincte, avait effectué des travaux en 1987 pour installer de petits bassins de rétentions sur trois rues. « Ça a fonctionné pendant un certain temps, mais la situation empire. Actuellement, aucune ville en Amérique du Nord ne peut répondre à 100% aux pluies abondantes qu’on reçoit », affirme-t-il.

Selon lui, il en coûterait des dizaines de millions pour augmenter la capacité du réseau d’égouts, qui ne suffirait plus à la demande.

« Il y a des pistes de solutions, mais je ne pense pas, dans mon humble opinion, que la Ville de Montréal et l’arrondissement de Saint-Léonard puissent tout régler », souligne la conseillère de ville Patricia Lattanzio.

Elle remarque par ailleurs que le problème est présent dans plusieurs arrondissements. « Il doit y avoir des investissements au niveau provincial et fédéral pour mettre en ordre les infrastructures qui ont 50-60 ans. » Elle invite également les citoyens à venir exprimer leur mécontentement au Conseil municipal, qui aura lieu le 22 octobre.

De son côté, le maire de l’arrondissement, Michel Bissonnet, prévoit inviter la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ainsi que Sylvain Ouellet, responsable de l’eau au sein du comité exécutif, à assister à la séance publique d’information du 23 octobre prochain.