Saint-Léonard
17:02 5 janvier 2021 | mise à jour le: 5 janvier 2021 à 17:03 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: le nord-est de la ville durement touché

COVID-19: le nord-est de la ville durement touché
Photo: Zuzana Gogova/Getty Images

La hausse de cas de COVID s’accélère dans les quartiers du nord-est de la ville de Montréal, selon les dernières données publiées par la Santé publique.

Dans les 2 dernières semaines, le nombre de cas confirmés a augmenté respectivement de 887 et 1003 dans les arrondissements de Saint-Léonard et de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension (VSMPE), deux des secteurs les plus affectés de l’île de Montréal. La situation n’est guère plus reluisante à Montréal-Nord, qui compte 784 nouveaux cas entre le 21 décembre et le 3 janvier.

Les trois arrondissements sont également ceux dans lesquels on dénombrait le plus de nouveaux cas dans les 24 heures précédant la publication du rapport de la Santé publique. Dans le même ordre, on comptait 97, 104 et 96 nouveaux cas. La moyenne montréalaise était de 33 nouveaux cas.

Montréal-Nord est également le secteur qui dénombre le plus de décès au cours des deux dernières semaines, 12 personnes étant mortes de la COVID pendant la période.

La situation préoccupe le cabinet de la mairesse de VSMPE, Giuliana Fumagalli.

«C’est clair que la mairesse est extrêmement inquiète par les données. C’est important de travailler en concertation avec les différents paliers de gouvernement afin d’agir en cohérence», souligne France Émond, directrice du cabinet de la mairesse.

Elle enjoint également les citoyens de l’arrondissement à se faire dépister et à suivre les consignes gouvernementales.

À la Direction régionale de la Santé publique de Montréal, on indique que les causes de cette augmentation des cas de COVID dans le nord-est de l’île seraient les mêmes qu’au mois précédent.

«On voit une hausse généralisée de la transmission communautaire au niveau des quartiers», indique Éric Forest, conseiller aux relations média.

Situation critique à Saint-Léonard

En terme proportionnel, c’est l’arrondissement de Saint-Léonard qui est le plus durement touché sur l’île, avec un nombre de 1133 nouveaux cas par 100 000 personnes dans les 2 dernières semaines.

C’est presque le double de de ce qui était rapporté début décembre, alors que l’arrondissement était premier au classement montréalais en vertu de ses 636 cas par 100 000 personnes.

«À l’arrondissement, nous sommes tous très inquiets par la hausse incessante de cas de COVID-19 dans l’arrondissement et suivons la situation de près», indique par courriel le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet.

Il ajoute que son administration tiendra prochainement une rencontre avec des intervenants du CIUSSS de l’Est pour établir un plan de match.

«Nous continuons à inciter la population léonardoise à respecter les mesures sanitaires en vigueur et demandons leur grande collaboration afin d’arrêter cette hausse», enjoint-il.

La hausse survient également dans un contexte où le gouvernement se prépare à annoncer des restrictions supplémentaires afin de lutter contre la pandémie. Une conférence de presse dans laquelle seront dévoilées les nouvelles mesures est attendue mercredi.

Articles similaires