Montréal
16:14 27 avril 2021 | mise à jour le: 28 avril 2021 à 15:19 temps de lecture: 4 minutes

Le Boulevard officialise sa fermeture

Le Boulevard officialise sa fermeture
Photo: Archives/Métro MédiaOuvert depuis 1953, le Boulevard accueille plus de 65 commerces.

Le centre commercial le Boulevard fermera bientôt ses portes, 68 ans après avoir accueilli ses premiers clients. Ses administrateurs l’ont officialisé dans un message publié sur la page Facebook de l’établissement.

La fermeture du centre commercial appartenant à la firme Crofton Moore est le résultat d’un processus d’expropriation effectué dans le cadre du prolongement de la ligne bleue du métro. La STM souhaitait acheter une partie du stationnement du Boulevard, mais à la demande des propriétaires du centre d’achat, le Tribunal administratif du Québec a ordonné une expropriation complète du centre situé dans Saint-Léonard, à la frontière de Rosemont.

Crofton Moore avait argumenté que le fait d’exproprier une partie de sa superficie lui causerait de grands préjudices. L’ordonnance judiciaire datant du 11 février 2021 stipulait que le ministère des Transports avait 90 jours pour officialiser l’expropriation et le montant de la transaction.

Contacté par Métro, le Ministère des Transports et Mobilité Montréal a indiqué que « le gouvernement du Québec a versé une indemnité globale et finale de 115 M$ aux propriétaires du centre. Ce montant inclut l’indemnité immobilière, ainsi que tous les dommages directement causés par l’expropriation. Le 1er décembre 2021, la STM deviendra propriétaire du lot. » Contacté par Métro, Crofton Moore ne s’est pas exprimé sur la question.

Cependant, au vu des dernières informations données par le président de la STM, Philippe Schnobb, le terminus de bus sur Pie IX pourrait ne pas être construit. «Est-ce que c’est pertinent d’avoir un terminus de bus de l’ampleur qui été prévu au départ ? […] Tout cela va être réévalué.»

Les commerçants s’indignent

Les commerçants ont reçu une lettre leur annonçant la fermeture du centre commercial au début du mois de décembre 2020. Le Boulevard fermera ses portes au plus tard le 1er décembre 2021.

Le centre compte plus de 65 boutiques dont de grands magasins comme Métro et Canadian Tire. Les commerçants contactés par Métro jugent «la fermeture ridicule» et auraient voulu être impliqués dans les processus de décisions. Ils auraient également préféré fermer après la période des fêtes afin de «se refaire» avant la fermeture.

«Les propriétaires ont décidé de fermer rapidement sans nous demander notre avis, sans même nous laisser le temps de Noël. On ne sait pas quand et comment on va être indemnisé. Personne ne comprend qu’on ferme alors que la STM n’a besoin que d’une partie du terrain» s’indigne Kamel Lassoued de l’auto-école Pro-active. Comme d’autres commerçants, il estime que Crofton Morre vend ses terrains pour de mauvaises raisons.

«Les propriétaires ont trouvé une excuse pour vendre le centre d’achat et se faire plus de profits que sur nos locations», dit Maurice Sebag, propriétaire de la bijouterie Sebag. Ces commerçants sont inquiets pour leur avenir, car il n’y aurait pas d’emplacements libres dans le quartier et que leur clientèle ne les suivrait pas. Certains pensent à se reconvertir comme Xavier Shi de la tabagie le Boulevard: «Je vais partir dans la rénovation, je pense.»

Avec la fermeture du Boulevard, l’un des premiers centres commerciaux au Canada, c’est une page d’Histoire de la Ville qui se tourne. Inauguré le 29 septembre 1953, c’est le troisième centre d’achats à voir le jour à Montréal après Galeries Norgate et Village Champlain. Sur les réseaux sociaux, de nombreux clients ont réagi avec nostalgie à l’annonce de la fermeture, déplorant notamment la disparition de commerces de proximité.

Articles similaires