Saint-Léonard

«Ensemble pour un avenir meilleur»: un nouveau plan d’action en développement social à Saint-Léonard

Collaborateurs et partenaires étaient présents en grand nombre lors du lancement du PADS à l’aréna Martin-Brodeur, le 3 mai. Photo: Gracieuseté Arrondissement de Saint-Léonard.

Élaboré en collaboration avec le milieu communautaire, le nouveau Plan d’action en développement social (PADS) présenté par l’arrondissement de Saint-Léonard le 3 mai a pour but d’améliorer le bien-être global et la qualité de vie des citoyens de l’arrondissement d’ici 2030.

Fruit d’un long travail entamé en 2017, le PADS vise à guider sur huit ans un ensemble d’actions basées sur six principes.

La lutte contre la pauvreté, la sécurité, l’accessibilité, la transition écologique, le vivre ensemble ainsi que la lutte contre le racisme et la discrimination ont été identifiés pour inspirer les projets qui seront entrepris d’ici 2030.

En 2030, Saint-Léonard est un arrondissement où la qualité de vie des citoyens est une priorité, où le sentiment d’appartenance est fort, où les conditions sont réunies et les espaces sont créés pour permettre à la population de s’exprimer et de participer aux orientations qui façonnent son milieu de vie.

Extrait du plan d’action en développement social de Saint-Léonard.

Des espaces inclusifs et vivants

Afin de réaliser ces derniers, quatre axes de changement ont aussi été construits au sein du PADS. Ils ont été présentés par quatre Léonardois dont la vie serait impactée positivement par ces axes de changement.

Le premier changement vise à développer et aménager des milieux de vie extérieurs inclusifs. L’arrondissement s’engage ainsi à développer et aménager des espaces «sécuritaires, inclusifs, et durables», au sein desquels les citoyens pourront profiter pleinement des activités et services proposés.

«Cela se traduit par de nouveaux aménagements dans les parcs pour qu’ils soient plus inclusifs et qu’ils favorisent le vivre-ensemble, la mise en valeur des pistes cyclables, de nouvelles activités libres ou à faible coût, et un renforcement de la sécurité», précise le chef de la division du développement social de Saint-Léonard, Hugo Bélanger.

Le chef de la divisions des sports, des loisirs et du développement social de l’arrondissement de Saint-Léonard Hugo Bélanger. (Crédit photo: Gracieuseté, Arrondissement de Saint-Léonard)

Le second changement prévoit la création d’espaces intérieurs rassembleurs permettant d’augmenter le sentiment d’appartenance et la qualité de vie, et de lutter contre l’exclusion et la pauvreté.

«Saint-Léonard est un arrondissement qui attire de plus en plus de familles de tous les horizons. En ce sens, nous avons besoin de plus de logements abordables et sociaux. Le PADS favorisera la réalisation de ces nouveaux projets», partage le vice-président de la Coop Viau-Robert, Mahmoud Aouchiche.

Participation citoyenne et vie communautaire

Le troisième changement prévu au PADS est la favorisation de la démocratie locale et active afin que «les citoyens soient au cœur des décisions qui affectent leur milieu de vie».

Les projets mis en lumière incluent entre autres des programmes de formation et d’encadrement pour encourager l’implication citoyenne, la mise en place prochaine du conseil jeunesse ainsi que le renforcement de l’accès à l’information et de la communication entre les citoyens et le conseil d’arrondissement.

Enfin, le dernier axe se consacre à la vie communautaire, qui devrait jouer un «rôle pivot» dans l’arrondissement d’ici 2030.

Le soutien du développement de l’autonomie des organismes, la facilitation de l’accès des organismes à des locaux et des équipements adéquats de même que l’organisation de forums et de rencontres sont les trois actions promises par l’arrondissement.

Le lancement officiel du PADS a eu lieu le mardi 3 mai dernier à l’aréna Martin Brodeur, De nombreux partenaires et représentants d’organismes communautaires ont fait le déplacement pour l’occasion. (Crédit photo: David Flotat, Métro Média)

Suivi des engagements

Afin de mettre en œuvre le PADS, l’arrondissement se dotera d’indicateurs et de cibles qui devraient permettre de vérifier l’atteinte des objectifs et de veiller au bon respect des engagements.

Des ajustements en continu seront également à prévoir au cours des huit prochaines années, afin de répondre entre autres aux besoins changeants de la population léonardoise.

À noter également qu’un bilan annuel sera réalisé et présenté à un comité de suivi, afin de mesurer l’état d’avancement du PADS.

L’arrondissement s’engage par ailleurs à communiquer de façon transparente ces résultats tout au long de son déploiement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet