Saint-Léonard
10:59 13 août 2015 | mise à jour le: 18 août 2015 à 21:18 Temps de lecture: 2 minutes

Moins de graffitis à Saint-Léonard

Moins de graffitis à Saint-Léonard
Photo: Roman SigaevGraffiti

Le nombre de plaintes concernant les graffitis est en baisse à l’arrondissement. Depuis le début de l’année 2015, aucune plainte n’a été enregistrée à ce sujet, alors qu’on en comptait 8 en 2014.

Selon l’arrondissement, «il s’agit d’un enjeu qui a été retenu dans le cadre des interventions mises en place pour contribuer à la propreté sur la rue Jean-Talon et il semblerait que les résultats soient positifs», rapporte Maude Chartrand, chargée de communication.

Mme Chartrand rappelle que «les graffitis ne représentent pas une problématique majeure à Saint-Léonard, contrairement à d’autres arrondissements où la situation est plus complexe.»

D’ailleurs, elle affirme que très peu de graffitis ont dû être retirés par l’arrondissement sur le domaine public cette année.

Outils du quartier
L’Écoquartier propose quelques mesures pour prévenir les graffitis sur son site Internet. Un treillis, un mur végétalisé, une murale, ou un lampadaire à détecteur de mouvement peuvent notamment empêcher ou dissuader la réalisation de graffitis.

La Société de développement commercial (SDC) a, quant à elle, effectué des actions de sensibilisation pour la propreté de la rue Jean-Talon, auprès des commerçants et auprès des élèves des écoles du quartier. En entrevue avec TC Media au début du mois d’août, le directeur, Sylvain Tardif, disait avoir remarqué une baisse du nombre de graffitis.

Articles similaires