Soutenez

L’anneau réfrigéré sur la glace jusqu’en 2020

Photo: Photo: TC Media - André Desroches

Bien que favorable au projet, la Ville de Montréal n’a pas l’intention d’aménager un anneau de patinage réfrigéré sur une partie du stationnement du métro Angrignon tant que le chantier Turcot ne sera pas complété.

L’administration Coderre veut qu’il demeure disponible pour les automobilistes jusqu’en 2020.

«Le projet n’est pas remis en question, mais nous avons besoin de ce stationnement incitatif. Il n’est pas question de l’utiliser d’ici la fin des travaux de Turcot», insiste Réal Ménard, responsable des grands parcs au comité exécutif.

Le maire Denis Coderre s’est également fait rassurant lors du conseil municipal, lundi, quand il a été interpellé par une jeune patineuse. «Ça fait partie de nos priorités. L’anneau de glace va voir le jour», a-t-il affirmé, tout en invitant les citoyens à être patients.

Projet-pilote de 3,9 M$
Des résidents du Sud-Ouest poussent depuis quatre ans pour qu’un anneau de 400 mètres soit aménagé dans la partie ouest du stationnement du métro Angrignon. Il occuperait environ 450 places.

Il s’agirait d’un projet-pilote de 3,9 M$ d’une durée de trois ans. L’anneau serait en opération de novembre à avril.

«Ce serait pour tous les Montréalais», souligne Brigitte Beaudry, citoyenne membre du comité promoteur.

La patinoire répondrait aux normes internationales. «Ce serait aussi une installation pour développer la relève en patinage de vitesse», précise la conseillère municipale Anne-Marie Sigouin. Rappelant que près de 80% de la relève québécoise en patinage de vitesse se trouve dans le sud du Québec et de l’Ontario, elle note que l’anneau le plus près est situé à Québec.

«La Ville avait dit oui au projet en novembre 2016», rappelle Brigitte Beaudry.

Le dossier avançait bien et devait se concrétiser cet hiver. «Nous étions rendu à l’octroi de contrat», indique Anne-Marie Sigouin. Mais l’administration Coderre a stoppé les démarches au printemps dernier.

Elle a fait marche arrière sur la recommandation de Stationnement de Montréal, qui gère le terrain.

«Avec les travaux du chantier Turcot, le stationnement est appelé à être plus occupé. On ne sait pas ce qui va advenir de l’achalandage», commente Sophie Charrette, porte-parole du gestionnaire.

Les citoyens et les élus du Sud-Ouest ont examiné au cours des derniers mois des alternatives, dont l’aménagement de l’anneau au parc Ignace-Bourget, dans Émard. Mais aucun des sites étudiés ne se prête à une telle installation.

De son côté, la Ville avait évoqué le parc Maisonneuve, mais ce scénario n’a pas été développé.

Dans une résolution adoptée à l’unanimité la semaine dernière, les élus du Sud-Ouest lui demandent de reconsidérer sa décision de suspendre le projet et possiblement de le relocaliser dans l’est de la ville.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.