Sud-Ouest
11:29 10 mai 2017 | mise à jour le: 10 mai 2017 à 15:06 Temps de lecture: 3 minutes

La terrasse de Chez Dallaire menacée par une voie réservée

La terrasse de Chez Dallaire menacée par une voie réservée
Photo: (Photo: TC Media - Nicholas De Rosa)

Le pub Chez Dallaire craint pour sa survie après s’être fait révoquer son permis de terrasse en raison de l’aménagement prévu d’une voie réservée sur un tronçon de la rue Wellington. Le commerce qui a pignon sur rue dans Pointe-Saint-Charles depuis 2015 a pris connaissance de cette initiative de la Société de transport de Montréal (STM) le 22 mars, moins d’un mois avant l’installation prévue de sa terrasse.

«Ne pas l’avoir coupera de moitié mon chiffre d’affaires. C’est un double négatif parce que je ne pourrai pas attirer de nouveaux clients l’été, mais le pire est que ma clientèle déjà établie ira ailleurs quand il fera 30 degrés», soutient Calvin Suggitt, propriétaire du bar.

L’année 2017 est particulièrement importante dans le plan d’affaires de M. Suggitt puisqu’elle devait être la première où il prévoyait ne pas générer de pertes. Sans espace extérieur pour ses visiteurs, il croit difficilement pouvoir y arriver.

Manque de communication
Bien que le plan de voie réservée ait été approuvé en 2014, le propriétaire du pub Chez Dallaire n’a jamais eu vent de celui-ci avant mars. Il a immédiatement fait appel à l’arrondissement du Sud-Ouest pour l’aider à plaider sa cause.

«On a appris qu’elle serait installée [la voie réservée] cet été en même temps que lui, affirme le maire Benoit Dorais. La STM nous avertit quand un aménagement est prévu, mais les élus prennent connaissance de la date de lancement en même temps que le public.»

Le propriétaire du pub reproche à la STM de ne toujours pas avoir été en contact avec lui: il a dû faire valoir son opinion par l’entremise de l’arrondissement, qu’il remercie de l’avoir rencontré en personne.

Solution
Questionnée par TC Media, la STM assure qu’elle «travaille toujours en étroite collaboration avec ses partenaires municipaux», mais que les récents développements dans cette histoire l’amènent à reprendre les discussions avec l’arrondissement du Sud-Ouest.

Une première rencontre qualifiée d’«excellente» par le maire Dorais a eu lieu lundi. Il affirme que les dirigeants de la société de transport comprennent la situation et qu’ils discutent ensemble d’alternatives.

Pour M. Suggitt, en venir à une entente rapidement est impératif. Il souligne par ailleurs que fermer ses portes augurerait mal pour le développement économique de la rue Wellington, qu’il voit comme la future artère commerciale de Pointe-Saint-Charles.

«Ça n’incitera aucun commerce à venir s’installer au sud du quartier, ce qui fera de la rue Centre son pôle de développement», dit-il.

Le maire indique qu’une solution sera mise de l’avant le plus rapidement possible et se dit très confiant de la tournure des événements.

Parcours 61
La voie réservée est prévue afin de faciliter les déplacements des autobus de cette ligne de la STM entre les rues Fortune et de la Sucrerie aux heures de pointe.

 

Articles similaires