Actualités

À la mémoire des Irlandais

À la mémoire des Irlandais
Photo: (Photo: Facebook - Sterling Downey)

Près de 150 personnes ont marché, dimanche, en hommage aux 6000 Irlandais décédés lors de la Grande Famine de 1847. Prenant le départ à l’église Saint-Gabriel, ils ont déambulé dans les rues de Pointe-Saint-Charles jusqu’à la Black Rock, le lieu de sépulture, sur la rue Bridge, en brandissant les drapeaux irlandais, québécois et canadien.

Le maire de Dublin, Michael Éamonn Mac Donncha, participait pour une première fois à la marche commémorative, qui en est maintenant à sa 153e édition.

«Il souhaitait être présent pour remercier la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le président d’Hydro-Québec [TransÉnergie], Marc Boucher, pour l’aménagement du futur site commémoratif», explique Victor Boyle, le président national de l’Ancien Order of Hibernians Canada, qui organise l’événement chaque année.

La mairesse a d’ailleurs profité du rassemblement pour réitérer l’intention de la Ville de Montréal et de l’arrondissement du Sud-Ouest de créer un lieu de commémoration à l’endroit du stationnement de Loto-Québec, en partenariat avec Hydro-Québec.

Les membres de la communauté irlandaise sont présentement en pourparlers avec la société d’État pour s’assurer que l’aménagement sera à la hauteur de leurs attentes. Un musée et un terrain de hurling, un sport collectif de style hockey sur gazon, sont notamment envisagés.

Les travaux commenceront une fois qu’Hydro-Québec aura obtenu l’autorisation du ministère de l’Environnement et l’avis du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), ce qui est prévu pour 2020.