Actualités

Les priorités 2019 du maire Dorais

Les priorités 2019 du maire Dorais
Photo: (Photo: Gracieuseté - Annie-Ève Dumontier)

L’environnement étant un enjeu de taille, le maire du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais, place la lutte aux changements climatiques au sommet de sa liste de priorités pour l’année 2019. Inquiet de la situation du parc locatif dans l’arrondissement, la construction de nouveaux logements sociaux est aussi dans sa mire.

«C’est primordial qu’on fasse notre part pour réduire les émissions de gaz à effets de serre», souligne le maire.
Plusieurs mesures vertes figurent d’ailleurs dans le programme triennal d’immobilisations (PTI) adopté cet automne, notamment la création de plusieurs ruelles vertes, de pistes cyclables et de rues conviviales pour les piétons afin de favoriser les déplacements actifs.

D’autres projets en lien avec l’environnement se trouvent aussi dans le plan de développement urbain, économique et social (PDUÉS) Turcot, comme la création de nouveaux parcs et l’aménagement d’un lien fédérateur, une piste cyclable de trois kilomètres qui reliera les quartiers du Sud-Ouest et les arrondissements limitrophes.

«On se penche actuellement sur le futur tracé, à quoi le lien fédérateur ressemblera dans son ensemble», précise M. Dorais. Chose certaine, le lien fédérateur passera par la future passerelle Sainte-Marguerite, un autre projet prioritaire pour le maire.

Les piétons et cyclistes pourront dès la fin de cette année traverser la rue Sainte-Marguerite dans Saint-Henri de manière sécuritaire grâce à cette passerelle qui longera le viaduc appartenant au Canadien National (CN).

«Les premiers travaux commenceront au printemps et l’infrastructure sera accessible dès décembre. Il ne restera plus qu’à faire les travaux d’embellissement, car on ne veut pas seulement que ce soit fonctionnel, on veut que ce soit beau», ajoute le maire Dorais, qui a entériné le projet à la Ville en juin.

Autres projets
Conscient des répercussions des nombreuses nouvelles tours à condos sur le prix des loyers, Benoit Dorais continuera de se pencher sur la situation du parc locatif du Sud-Ouest.

«L’an dernier, on a construit une centaine de nouveaux logements sociaux et il y en a présentement 385 en chantier, soutient-il. Plus de 700 autres sont en processus d’autorisation.»

Le numéro deux à la Ville de Montréal réitère d’ailleurs à cet effet la promesse de Projet Montréal de construire 12 000 logements d’ici la fin du présent mandat. Si la tendance se maintient, l’arrondissement devrait en hériter d’une généreuse part.

D’autres engagements électoraux figurent aussi dans la liste des priorités du maire pour 2019, notamment la revitalisation du boulevard Monk. «Puisqu’il n’y a pas de travaux d’infrastructures souterraines à faire comme sur la rue Notre-Dame, ce sera beaucoup plus rapide et moins dommageable pour les commerçants», assure-t-il.

Son équipe est présentement en train de réaliser des études préliminaires afin de déterminer le futur concept de l’artère commerciale. «Où est-ce qu’on va ajouter des saillies de trottoirs? Où on plantera les arbres? Quelles intersections seront repensées pour favoriser la sécurité des piétons? Ce sont toutes des questions qu’on se pose en ce moment», dit-il.

Les travaux devraient débuter dès 2020, à la fin du chantier de l’échangeur Turcot. L’idée est de ne pas imposer trop d’entraves aux résidents de Ville-Émard-Saint-Paul et de Saint-Henri, qui doivent déjà composer avec plusieurs fermetures.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *