Actualités

Les voix de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Les voix de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles
Photo: (Photo: Voix Pop - Josie Desmarais)La Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles tient une conférence de presse à l'occasion de son 50e anniversaire.

L’ex-politicienne Françoise David et le Dr Richard Massé uniront leurs voix pour les 50 ans de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles. Ils ont été choisis comme marraine et parrain afin de promouvoir le modèle de cet établissement de santé unique au Québec.

«Ils représentent les deux aspects de la clinique, les soins de santé et l’engagement social», exprime le coordonnateur général, Luc Leblanc.

Médecin spécialiste en santé communautaire, le Dr Massé prône la même vision que celle de la clinique en proposant des idées audacieuses pour mieux prévenir les risques, comme investir dans de nouveaux logements sociaux et réduire les inégalités sociales. Il compte utiliser son expérience professionnelle pour mettre de l’avant les nombreuses luttes menées par l’établissement de santé et son importance dans la communauté.

«C’est une grande chance pour les citoyens de la Pointe d’avoir accès à cette clinique. C’est d’une grande valeur pour le quartier, soutient-il. Il faut continuer de s’assurer qu’elle y restera et ça, ce n’est pas certain. C’est une lutte continuelle, on doit l’appuyer et faire la démonstration que ce serait bénéfique de reproduire ce modèle ailleurs au Québec.»

Mme David, qui cumule 40 ans d’engagement social et de militantisme, appuie depuis longtemps les militants de la Clinique communautaire. Il était donc tout indiqué pour elle de participer à la promotion de son modèle.

«J’ai vu la clinique de près, j’ai déjà travaillé à Saint-Henri et j’ai mis sur pied un CLSC dans le Centre-Sud, donc j’ai collaboré avec plusieurs employés de la clinique. Pour moi, c’est « LE » modèle et ce sera notre rôle de le mettre de l’avant», souligne l’ex-porte-parole du parti Québec Solidaire.

Prix
En reconnaissance de son modèle unique et exemplaire, la clinique s’est vue remettre le prix d’excellence pour une organisation par l’organisation à but non lucrative Promotion de la santé Canada. Ce prix est habituellement octroyé aux organisations solides, audacieuses et passionnées qui démontrent qu’il est possible de faire autrement.

Plusieurs initiatives entreprises par la clinique justifient l’octroi de cette marque de reconnaissance, notamment son implication dans les activités de quartier et son soutien auprès de la population vulnérable de Pointe-Saint-Charles.

Créée en 1968 par des étudiants en médecine de l’Université McGill, la Clinique communautaire a survécu à de nombreuses réformes du système de santé et continue de proposer des services de proximité aux résidents du Sud-Ouest.