Sud-Ouest

La parole aux citoyens pour l’aménagement de Pointe-Saint-Charles

La parole aux citoyens pour l’aménagement de Pointe-Saint-Charles
Photo: Archives MétroLe secteur Bridge-Bonaventure est appelé à subir des transformations majeures au cours des prochaines années.

À l’heure où Stephen Bronfman et Devimco annoncent leur intention d’aller de l’avant avec un stade de baseball sur les terrains du Bassin Peel, l’organisme Action Gardien souhaite donner la parole aux citoyens lors de la troisième Opération populaire d’aménagement axée sur l’avenir du secteur Bridge-Bonaventure.

Les résidents de Pointe-Saint-Charles sont invités durant la fin de semaine du 24 au 26 mai à définir leurs préoccupations en termes de logements, transport, accès au fleuve ou création d’emplois.

«On donne la parole aux résidents qui proposent des solutions aux problématiques permettant ainsi d’améliorer les conditions de vie du quartier», explique Karine Triollet, porte-parole de l’Opération populaire d’aménagement (OPA) du secteur Bridge-Bonaventure.

Les gens se pencheront sur l’avenir du bassin Peel. À cet endroit, se trouve des terrains publics de 83 612 m<V>2<V> appartenant à la Société immobilière du Canada, un organisme du gouvernement fédéral. Un emplacement convoité pour l’éventuel stade de baseball ainsi qu’une future construction de condominiums.

«Qu’est-ce qu’on veut pour notre quartier?, se questionne Mme Triollet. Nous avons une occasion unique de développer un milieu de vie avec un parc, une école, des équipements culturels.»

Pas de condos

Ces terrains publics, croit-elle, doivent être réservés aux projets collectifs des Montréalais. «On ne veut surtout pas de tours de condos. Nous souhaitons des logements sociaux et abordables répondant aux besoins de la population de Pointe-Saint-Charles. À l’heure actuelle, cela n’est pas garanti à cause du processus de gentrification», ajoute la porte-parole de l’organisme Action Gardien.

Mme Triollet entend aussi sensibiliser les trois paliers de gouvernement à l’idée de développer des logements à prix modique dans un secteur à proximité du centre-ville.

Surtout, elle souhaite éviter les erreurs du passé survenus à Griffintown, ce quartier juste à côté qui a été développé à vitesse grand V par des projets de promoteurs immobiliers.

«Ce n’est pas à eux de définir la vie de notre quartier. Ce processus doit être réalisé grâce à une planification avec les résidents de Pointe-Saint-Charles», dit-elle d’un ton passionné.

L’organisme déplore d’autre part que l’emplacement de la future station REM au Bassin Peel n’a jamais fait l’objet de consultations. Son site n’a toujours pas été annoncé.

Toute la population est donc invitée à prendre part aux discussions et à dessiner les plans d’une vision concrète en matière d’aménagement. L’évènement se tient à Partageons l’Espoir au 625, rue Fortune, du 24 au 26 mai.

Entretemps, l’organisme Action-Gardien sera présent en après-midi et lors d’une séance d’information à l’Office de consultation publique de Montréal sur le secteur Bridge-Bonaventure, ce jeudi à 19h au Plaza Centre-ville, à Montréal (777 boul. Robert Bourassa).

En savoir plus:actiongardien.org/bridge-bonaventure

 

900 000 pieds carrés

Des terrains convoités aux abords du Bassin Peel où pourrait s’établir le futur stade de baseball.

 

Batailles remportées par les citoyens

L’organisme Action-Gardien qui relève de la Corporation de développement communautaire de Pointe-Saint-Charles prépare sa troisième opération populaire d’aménagement (OPA). Retour sur les enjeux.

2004

Des propositions visent l’amélioration des transports en commun, espaces verts, logements, sécurité. Les citoyens remportent une importante bataille face à l’implantation d’un casino dans le quartier.

2007

Les résidents présentent leur vision qui se heurte à un promoteur qui a acheté des terrains du CN. «Après cinq ans de mobilisation, on a réussi à sauvegarder le parc de Congrégation situé à proximité des voies ferrées. Puis le promoteur s’est entendu avec le CN concernant une voie de passage pour les camions lourds dans la zone industrielle», a expliqué Karine Triollet, porte-parole de l’organisme Action-Gardien.

2019

Les résidents définiront l’aménagement de Bridge-Bonaventureen termes de milieu de vie, de logements sociaux et d’aménagement du territoire. Le projet de stade de baseball au Bassin Peel et la future station REM seront sans doute au cœur des discussions.