Sud-Ouest
14:33 8 avril 2020 | mise à jour le: 10 avril 2020 à 05:59 temps de lecture: 3 minutes

Le pont Charlevoix devient piétonnier dans le Sud-Ouest

Le pont Charlevoix devient piétonnier dans le Sud-Ouest
Photo: Capture d'écran

Le pont Charlevoix dans l’arrondissement Le Sud-Ouest est bloqué à la circulation automobile pour une durée indéterminée, depuis lundi matin. Les deux voies sont désormais seulement accessibles aux piétons et cyclistes afin de leur permettre de traverser le canal de Lachine en respectant les deux mètres de distance.

La fermeture de la passerelle piétonne près du Marché Atwater, en fin de semaine dernière, a entraîné une augmentation du volume de marcheurs et de cyclistes sur le pont, explique l’arrondissement. En raison de l’étroitesse des trottoirs, le respect des règles de distanciation sociale devenait plus difficile dans le contexte de pandémie de la COVID-19.

«La décision de l’arrondissement est très sage dans le contexte actuel», explique par voie de communiqué Camille Girard, porte-parole de l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine (AMACL). En piétonnisant le pont Charlevoix, l’arrondissement s’assure que les usagers de la route les plus vulnérables ont un passage accessible et sécuritaire pour se déplacer.»

Moindre mal

Elle comprend que cette mesure entraine un détour pour les automobilistes. «Il s’agit toutefois du moindre mal, car ce qui est un petit inconvénient pour les automobilistes serait un désastre pour les piétons, surtout pour les jeunes familles, les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées», indique Mme Girard, également engagée dans l’Association pour la mobilité active de Verdun (AMA-V).

Pour leurs déplacements essentiels, les automobilistes peuvent emprunter le tunnel Atwater ou le pont Des Seigneurs. Le tunnel Saint-Rémi et le pont Wellington sont aussi des alternatives. La STM a dû aussi revoir ses trajets d’autobus dans ce secteur.

La porte-parole souligne aussi que les cyclistes et les piétons doivent privilégier leurs déplacements dans des petites rues de quartier. «Il y aura des problèmes si nous nous retrouvons à plusieurs milliers sur la piste multifonction du canal de Lachine en même temps. Nous préconisons que la piste reste ouverte pour les déplacements importants, surtout pour ceux et celles qui doivent se rendre à leur travail essentiel.»

La ville-centre a également décidé de fermer le passage piétonnier Atwater en raison de l’importante affluence de visiteurs, qui empêchait le respect de la consigne de distanciation. Le Service de police de la Ville de Montréal a d’ailleurs dû intervenir aux abords du canal de Lachine au cours des derniers jours, alors que la météo était clémente.

En collaboration avec Katrine Desautels

Articles similaires