Sud-Ouest
15:49 17 avril 2020 | mise à jour le: 17 avril 2020 à 15:49 temps de lecture: 2 minutes

CHSLD: Dominique Anglade souhaite une meilleure coordination

CHSLD: Dominique Anglade souhaite une meilleure coordination
Photo: GracieusetéDominique Anglade et son équipe de circonscription tentent de répondre aux questions et besoins des résidents, organismes et entreprises de Saint-Henri – Sainte-Anne en lien avec la crise sanitaire.

La députée libérale de Saint-Henri – Sainte-Anne, Dominique Anglade, appelle à une meilleure coordination entre les directives de Québec et leur application par le personnel pour améliorer la situation dans les CHSLD.

«Parfois, on entend des choses; toutes les résidences vont être visitées, tous les patients vont être testés. Tu arrives sur le terrain et ce n’est pas ça qui se passe. Il faut qu’il y ait une meilleure coordination entre ce qu’il se dit en haut et [ce qui se passe] sur le terrain», mentionne Mme Anglade.

À cause de sa gestion précédente, certains tiennent le gouvernement libéral responsable des conditions actuelles dans les CHSLD, frappés de plein fouet par la COVID-19, dont celui d’Yvon-Brunet dans Ville-Émard.

Face à cette critique, la députée affirme que l’heure est aux solutions et non aux bilans.

«Mais une chose qui est claire, il manque de personnel et on n’avait pas prévu cette crise. On a libéré les hôpitaux, mais on n’avait pas prévu ce qui allait se penser dans les CHSLD. Il y a des pénuries qui ont été amplifiées», affirme la candidate à la chefferie du Parti libéral du Québec.

Aide

L’équipe de Mme Anglade est en communication constante avec des résidents et des organismes de la circonscription afin de répondre à leurs besoins et inquiétudes.

Des entrepreneurs locaux contactent aussi le bureau de la députée afin d’obtenir de l’aide financière. Mme Anglade tente d’influencer les programmes gouvernementaux pour qu’ils puissent mieux coller à la réalité des entreprises.

«On pousse beaucoup pour que de l’argent soit donné aux entreprises pour qu’elles puissent payer les loyers. Le fédéral a beaucoup ajusté ses propositions. On voit qu’il répond à des besoins bien spécifiques. C’est ça qu’on aimerait voir davantage du côté du provincial», explique Dominique Anglade.

Selon elle, le plan de déconfinement sera très important pour la suite des choses et il faut que celui-ci soit bien compris par l’ensemble de la population.

Articles similaires