Montréal
05:00 2 décembre 2020 | mise à jour le: 2 décembre 2020 à 07:09 temps de lecture: 3 minutes

Une distribution du matériel scolaire pour l’école virtuelle du CSSMB

Une distribution du matériel scolaire pour l’école virtuelle du CSSMB
Photo: GracieusetéDes centaines de familles se sont déplacées pour aller chercher des sacs à dos de fournitures scolaires.

Même s’il s’agit d’une plateforme en ligne, l’école virtuelle assistée (ÉVA) du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) a procédé à la distribution de matériel scolaire en novembre. Le personnel et la direction souhaitaient que les élèves possèdent une partie de leurs documents en version papier.

«Il faut penser autrement. Le temps d’écran, c’est quelque chose qui nous préoccupait. Donc, on voulait un juste équilibre entre le matériel virtuel et le matériel réel, comme des volumes et des romans pour lire à la maison», soutient Josée Duquette, directrice du Service des ressources éducatives au CSSMB.

Le 4 novembre, ce sont quelque 400 familles qui se sont déplacées afin de venir chercher les effets scolaires de leurs enfants, du préscolaire au cinquième secondaire. Les parents qui n’ont pu se rendre sur place ont reçu le matériel au cours des jours qui ont suivi l’événement.

«Avec ÉVA, les enseignants se retrouvent dans un autre mode. Il fallait qu’ils réfléchissent à ce qu’ils voulaient», mentionne Mme Duquette pour justifier le délai entre le début de l’ÉVA et la distribution du matériel.

«L’idée était de leur donner un juste équilibre entre le virtuel et le plaisir d’être dans un vrai roman et de tourner les pages.» – Josée Duquette

Si un roman ou un document était manquant lors de la journée de distribution, le reste des effets scolaires a été envoyé dans les semaines suivantes.

«On s’est déplacé à quelques reprises, quand c’est trop lourd pour [envoyer par la poste], pour aller porter ça à la maison pour que les enfants aient le plus tôt possible ce qu’ils ont besoin afin de continuer leurs cours à distance», explique-t-elle.

Sur place, des bénévoles accueillaient les parents et distribuaient les sacs à dos de fournitures scolaires selon le niveau académique des élèves.

Sécurité

Afin d’assurer le bon déroulement de la journée, le CSSMB a mis des mesures en place. Si une famille avait quatre enfants, un seul voyage était alors nécessaire pour éviter les va-et-vient.

Les parents avaient été invités à se présenter à une heure prédéterminée dans l’ordre alphabétique des élèves pour éviter de trop longues attentes dans le stationnement du CSSMB.

«Tout le monde avait leur masque. Il y avait un circuit afin de respecter les deux mètres», explique la directrice.

L’ÉVA a été mise en place par le CSSMB cet automne afin de répondre à une clientèle d’étudiants précise en raison de la COVID-19.

Il s’agit d’élèves, qui ne peuvent pas se déplacer physiquement pour aller à l’école, en raison d’une condition médicale ou de celle d’un membre de sa famille proche. Un médecin devait toutefois approuver la condition à l’aide d’un billet médical.

573

Nombre d’élèves ayant reçu un sac à dos.

Articles similaires