Sud-Ouest

Le Sud-Ouest réalise un vieux rêve

Photo: (Karina Sanchez / TC Media)

Dès l’hiver 2015-2016, le canal de Lachine ouvrira ses portes aux amoureux de ski de fond, de raquette et de patin, réalisant ainsi un vieux rêve des élus de l’arrondissement du Sud-Ouest.

Benoit Dorais, le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, a confirmé la chose à TC Média depuis Strasbourg, durant le congé des Fêtes. «C’est un rêve qui dure depuis plusieurs années dans le Sud-Ouest et qui n’a jamais été abandonné», signale-t-il.

Le maire de l’arrondissement espérait offrir, dès cet hiver, l’accès à des activités dont la raquette ou le ski de fond, tel que mentionné lors d’un conseil en novembre. «Compte tenu que nous sommes déjà en janvier, on va se prendre d’avance pour l’hiver prochain.»

Benoit Dorais est «très confiant» dans la réalisation de ce projet qu’il mène de front, car «la conjoncture est idéale».

Montage financier non disponible
«On ne se lance pas dans de grandes dépenses», assure Benoit Dorais. Le maire souligne qu’il n’est pas en mesure de débloquer des fonds importants pour ce projet.

L’arrondissement à l’intention de demander à Parcs Canada d’étaler son financement sur l’année, plutôt que pour la période estivale uniquement, pour financer ce projet.

Le maire Coderre a aussi manifesté son désir d’apporter un appui financier, sans donner plus de précisions. Le maire n’a pas été joignable durant le temps des fêtes. Précisons que la valeur totale du projet est inconnue pour l’instant.

D’ici l’hiver 2015-2016
Le canal de Lachine faisant partie du réseau des parcs de Parcs Canada, sa coopération est vitale pour la réalisation du projet.

Les prochaines étapes consistent à entamer des pourparlers avec cette instance fédérale pour concrétiser le projet pour la saison hivernale 2015-2016.

Pour ce qui est de la répartition du budget de Parcs Canada sur une année, M. Dorais veut se faire rassurant. «Cela ne coupera pas l’animation du canal de Lachine, en été, car les festivités qui y prennent place sont aussi issues du privé tel que le Folk Festival, par exemple».

Plus d’un million de personnes fréquentent le canal de Lachine durant l’été, selon les données de Parcs Canada. Ce lieu est considéré comme le parc le plus occupé du pays.

Faire preuve de persévérance
Le Sud-Ouest n’en est pas à sa première tentative d’organiser des activités hivernales au canal de Lachine.

En 2002, l’arrondissement, de concert avec LaSalle et Lachine, s’est fait fermer la porte au nez par Parcs Canada et le maire Tremblay lorsque le projet a été proposé.

Cette fois, les astres semblent être favorables au projet puisque «le maire Coderre est prêt à offrir du soutien financier et que Parcs Canada démontre une ouverture manifeste», insiste Benoit Dorais.

Faire des heureux
«Voir les gens patiner sur le canal, avec un train passant au loin, dans un décor industriel, ça serait tellement beau! Je suis sûr qu’une telle image ferait le tour du monde», suggère avec enthousiasme Serge Turgeon, coordonnateur du collectif Canal Bleu, un groupe effectuant bénévolement des corvées de nettoyage aux abords du canal.

M. Turgeon avise que près d’une cinquantaine de bénévoles se montrent disposés à donner un coup de main. «On serait prêt à déneiger les pistes à la main pour permettre aux activités d’avoir lieu. Faut pas que ce projet meure à nouveau, il faut que ça devienne un fait accompli», déclare-t-il.

 

Articles récents du même sujet