Vaudreuil-Soulanges

Le chansonnier Laurent Barsalou à la Maison Félix-Leclerc

Laurent Barsalou. Photo: Gracieuseté

Le chansonnier Laurent Barsalou a vu ses efforts des derniers mois récompensés puisqu’il sera le premier artiste de la programmation automnale de la Maison Félix-Leclerc à monter sur scène.

L’artiste originaire de Saint-Polycarpe a multiplié les spectacles ces derniers mois dont le dernier a eu lieu à L’Embouchure à Coteau-du-Lac. Son prochain sera le 10 septembre lors du premier «Jam au salon» de l’automne à la Maison Félix-Leclerc.

Il s’agit pour lui de la culmination d’efforts réalisés dans les derniers mois alors qu’il a dû trouver un nouveau format pour continuer à se donner en spectacle devant une foule.

Comme plusieurs autres musiciens, il s’est tourné vers les vidéos en direct sur Facebook afin de rejoindre son public et offrait du direct chaque samedi soir sur sa page.

«Au début, c’était uniquement mes parents et amis qui me regardaient et le compteur de visionnements en direct pouvait descendre jusqu’aussi peu que cinq personnes, explique Laurent Barsalou. Mais avec le temps, ça a pris de l’ampleur.»

Il attribue quelques-uns de ses contrats de l’été à ses performances en ligne. «C’est certain que ce n’est pas la même chose que de jouer devant une foule, mais par exemple, c’est comme ça que la Ville de Coteau-du-Lac m’a connu et m’a approché pour un spectacle», continue-t-il.

Occupations multiples

Après s’être initié lui-même à la guitare et au chant alors qu’il était en 3e secondaire, l’homme maintenant âgé de 25 ans n’a cessé de jouer de la musique depuis. Ce qu’il préfère, c’est performer devant une foule.

«Le responsable de l’audiovisuel à l’école secondaire de Soulanges m’avait approché pour que je participe à un premier spectacle et depuis, j’ai eu la piqûre, dit-il. Je suis quelqu’un qui aime parler avec tout le monde et d’être sur une scène ça me procure beaucoup d’adrénaline.»

Programmation diversifiée

La Maison Félix-Leclerc a dévoilé sa programmation pour l’automne 2021 alors que David Goudreault, Vincent Vallière et Philippe Brach seront notamment présents lors des soirées de La Mèz.

Le collectif Traitdartiste sera également en résidence au mois d’octobre alors que le poète-collagiste Mathieu Dubé prendra la relève au mois de novembre.

Autre que la guitare, M. Barsalou est également plombier et pompier volontaire pour sa municipalité. «Je n’ai pas beaucoup de temps libre, révèle-t-il en riant. Je trouve ça important de répondre au plus d’appels que je peux avec la caserne pour aider ma communauté et aussi parce que c’est une autre activité qui m’apporte de l’adrénaline.»

Lors de son spectacle à la Maison Félix-Leclerc, il présentera un spectacle plus intime devant une foule plus petite en raison des règles sanitaires. «Ce sera acoustique et plus tranquille que lorsque je joue dans les bars, mais ça va être plaisant. J’ai hâte», partage-t-il.

Futur

Après un été occupé, Laurent Barsalou compte continuer sur sa lancée et à diversifier son offre lors de ses spectacles. Alors qu’il possède déjà un important répertoire de chansons québécoises, il compte commencer à écrire ses propres compositions.

À la suite du succès de ses performances en direct sur les médias sociaux, il garde la porte ouverte pour répéter l’expérience cet hiver. «Souvent, il y a moins de spectacles l’hiver donc je pourrais revisiter ce format dans quelques mois», soutient-il.

Bien qu’il rêve de vivre de sa musique, il demeure réaliste. «C’est certain que ce serait l’idéal, mais dans tous les cas, je vais continuer à en jouer tant que les gens seront là pour l’écouter», conclut-il.

Les billets pour son spectacle sont disponibles sur le site Internet de la Maison Félix-Leclerc. L’évènement est gratuit, mais il est obligatoire de réserver sa place.

Articles récents du même sujet