Île-des-Sœurs
08:00 19 décembre 2019

Des terrains de stationnement seront convertis en logements sociaux à Verdun

Des terrains de stationnement seront convertis en logements sociaux à Verdun
Le terrain vacant situé sur le boulevard Gaétan-Laberge sera converti en logements sociaux. On y retrouvera peut-être un espace de stationnement souterrain.

Quatre terrains de stationnement localisés près du métro de Verdun, totalisant 83 places, seront convertis en logements sociaux. La résolution a été adoptée à l’unanimité lors du dernier conseil d’arrondissement.

Il s’agit du stationnement no 13 Éthel, du stationnement no 15 sur la rue Hickson au coin de la rue Ross, no 18 sur la rue Evelyn au coin De l’Église et no 20 Gordon. L’arrondissement a mandaté le Service de l’habitation de la Ville de Montréal afin qu’il travaille avec le milieu communautaire pour développer ces terrains.

Les citoyens étaient nombreux à souligner l’initiative de l’arrondissement lors du dernier conseil. Il faut dire que le dossier des logements sociaux est un sujet qui touche beaucoup les résidents.

Ils réclament qu’il y en ait plus sur le territoire depuis des années. «C’est très bien de voir un projet comme celui-là avancer. Maintenant, il faut continuer parce que ça ne sera pas suffisant», indique Steeve Blair, un membre Comité d’action des citoyens de Verdun (CACV).

L’annonce de la conversion de ces stationnements fait suite au Plan d’action local pour améliorer l’offre et l’accès à des logements abordables de 2016. L’objectif était d’entamer d’ici 2018 les démarches nécessaires pour la construction de 300 nouveaux logements sociaux sur le territoire.

Or, en mars, l’arrondissement a mandaté la Direction de l’aménagement et des services aux entreprises afin qu’ils fassent un rapport aux élus pour repérer des sites potentiels. Neufs ont été répertoriés, dont quatre viables à court terme.

Ancien dépotoir

L’espace entre la rue Hickson et les Habitations communautaires Entre-deux-âges sera aussi converti en logements sociaux. L’arrondissement reste prudent pour ne pas annoncer de date puisque le projet a souvent été annoncé.

«À partir du moment où on aura un montage financier qui se tient, on pourra annoncer le projet. Présentement on est encore à l’étude», explique le maire de Verdun, Jean-François Parenteau.

Ce terrain près du boulevard Gaétan-Laberge est un ancien dépotoir. Cela coûterait environ 20 M$ pour le décontaminer. «Ça l’a bloqué le projet. Il faut trouver des sous pour cela», indique M. Parenteau.

L’idée de convertir l’espace souterrain en stationnement est présentement étudiée par Groupes de ressources techniques en habitation communautaire (GRT).

Le stationnement permettrait de financer la décontamination et son emplacement serait utile pour les visiteurs de l’Hôpital de Verdun et de l’Auditorium. Si cela se concrétise, il y aurait 300 logements de plus sur le territoire.