Île-des-Sœurs
19:03 18 septembre 2020 | mise à jour le: 18 septembre 2020 à 19:13 temps de lecture: 3 minutes

Plus de soutien à domicile durant les travaux à l’Hôpital de Verdun

Plus de soutien à domicile durant les travaux à l’Hôpital de Verdun
Photo: Katrine DesautelsLa pelletée de terre officielle a lancé les travaux d’agrandissement de l’Hôpital de Verdun la semaine dernière

Après plusieurs années d’attente, la première pelletée de terre a officiellement lancé les travaux d’agrandissement de l’Hôpital de Verdun. Le chantier de 260 M$ devrait se terminer en 2025. La direction misera sur les soins à domicile pour pallier le manque de lits durant les travaux.

Six ans après l’inscription du projet de modernisation du centre hospitalier du boulevard LaSalle à la Société québécoise des infrastructures (SQI), la conversion des chambres est encore plus pertinente.

«Il y a une vision d’aller de plus en plus vers des chambres simples parce que c’est ça qui est important pour des raisons sanitaires et pour le confort pour nos patients», a indiqué le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lors de la cérémonie, vendredi.

La pandémie a forcé une réorganisation pour éliminer les chambres multiples. Cela s’est traduit par la perte d’environ 90 lits.

C’est pourquoi un bâtiment modulaire, qui a été annoncé au début du mois d’août, permettra d’accueillir 36 patients en médecine générale dès cet hiver. L’aile temporaire d’environ 32 M$ sera reliée par une passerelle au 3e étage de l’hôpital.

Une fois opérationnelle, l’annexe, qui servait de dépannage, sera fermée. Au total, le déficit sera d’une cinquantaine de lits.

Soins à domicile

«C’est certain qu’il va y avoir une période où on va être un peu plus serré, commente la présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud, Sonia Bélanger. Il faudra durant la période de construction travailler à augmenter notre soutien à domicile.»

L’administration possède un plan d’action clinique parallèle aux aspects immobiliers. «On est reconnu pour nos équipes de soutien, on a d’ailleurs des infirmières et des médecins qui donnent un service 24/7 à domicile», affirme Mme Bélanger.

Le CIUSSS désire ainsi travailler pour «amener l’hôpital à la maison».

Par ailleurs, les services administratifs sont appelés à déménager pour libérer des espaces, ce qui se traduirait par l’ajout d’une vingtaine de lits à court terme.

À la fin du projet d’agrandissement, 201 des 244 lits actuels seront convertis en chambres individuelles. Le nombre de chambres restera le même, mais 82% d’entre elles n’accueilleront qu’un seul patient comparativement à 11% présentement.

Le nouveau pavillon de cinq étages, relié par une passerelle au bâtiment principal, augmentera la superficie de l’hôpital de 60%.

1932

L’Hôpital de Verdun, anciennement nommé Hôpital général du Christ-Roi-de-Verdun, a été construit en 1932 à la demande du curé de la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Joseph-Arsène Richard.  Les plans inspirés du style Art déco ont été réalisés par l’architecte Alphonse Venne. Sous la gestion des Sœurs de la Providence en 1939, l’établissement compte 240 lits.

Articles similaires