Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
15:59 13 juillet 2016 | mise à jour le: 13 juillet 2016 à 15:59 Temps de lecture: 3 minutes

Un café qui grandit avec Villeray

Un café qui grandit avec Villeray
Photo: TC Media/Catherine Paquette

Chaque mois, Le Progrès Villeray – Parc-Extension vous propose de rencontrer l’un des nombreux bâtisseurs qui travaillent tous les jours à rendre votre quartier un endroit où il fait encore mieux vivre. Cette semaine, le propriétaire du café Armonia a accepté de répondre à notre questionnaire.

Les habitués du resto-café Riviera de la rue Jarry n’auront bientôt qu’un lointain souvenir de ses banquettes et de sa terrasse en bois.

Shish Taouk, plats chauds et déjeuners traditionnels ont fait leur apparition sur les tables de l’ancien café, qui a été complètement réaménagé pour laisser place au nouveau commerce du propriétaire libanais Mohamad Lakkiss, le Armonia.

M. Lakkiss a fait le pari de fermer son traditionnel Riviera, qui était ouvert depuis 1999, pour faire face aux transformations du quartier Villeray. Le café a fermé ses portes ce printemps le temps de travaux de rénovation, pour rouvrir en grandes pompes au mois de juin avec sur ses tablettes une offre complètement renouvelée.

«Maintenant, il a tellement de cafés qui ont poussé dans le quartier donc on a décidé ma femme et moi de changer le concept», explique le propriétaire, toujours heureux de servir les résidents de Villeray.

Le café Armonia, pour «Harmony», accueille maintenant les passants pressés qui descendent du métro, les étudiants, et les habitués de l’ancienne formule, encore fidèles.

«Il y a plus d’étudiants dans le quartier donc on a réaménagé. Avant, il y avait des banquettes, mais c’est terminé, maintenant c’est des tables et il y a beaucoup plus d’espace et de luminosité», explique le propriétaire.

Communauté
Mohamad Lakkiss a ouvert le café Riviera lorsqu’il est arrivé du Liban, en 1999.

«J’ai toujours aimé le quartier Villeray. C’est plus tranquille que le centre-ville, et j’aime les gens qui viennent ici», affirme-t-il. Ses murs sont disponibles aux artistes locaux qui souhaitent exposer gratuitement, fait-il savoir.

Le restaurateur souhaite également rendre service aux résidents du secteur en organisant des campagnes de financement pour la Maison de Quartier Villeray.

«On regarde quelle sera la journée la plus achalandée pour donner un montant par café vendu. Je veux faire un geste pour le quartier c’est un bon quartier j’aime ça donner pour mes enfants, c’est important», dit-il.

M. Lakkiss compte également participer aux activités de la nouvelle association de commerçants de la rue Jarry, afin de s’assurer que les changements apportés à la rue et aux commerces permettent «d’attirer et de garder la clientèle locale».

Café Riviera, 501 rue Jarry Est

Articles similaires