Monde

Après la neige et le vent, le froid frappe la côte est des États-Unis

CORRECTS SOURCE TO THE STAR NEWS - Kevin Cagle heads out to surf along Wrightsville Beach, N.C. Thursday Jan. 4, 2017. Just over 3 inches of snow covered the area after a winter storm moved through late last night. Areas along North Carolina's coast are reporting wind gusts of hurricane strength as part of a winter storm that's moving up the East Coast. (Ken Blevins/The Star-News via AP) Photo: AP

BOSTON — Des températures glaciales sévissaient sur la côte Est américaine vendredi alors que la région tentait de se remettre de la spectaculaire tempête hivernale du jour précédent, qui a laissé plus de 30 centimètres de neige et provoqué des inondations dans plusieurs zones côtières.

Les météorologues ont prédit que les vents violents et le froid polaire se poursuivraient durant tout le week-end de la Nouvelle-Angleterre jusqu’à la Virginie.

Le mercure devrait osciller entre moins 15 et moins 25 degrés Celsius de Philadelphie à Boston et entre 10 et 15 degrés Celsius dans des États comme le Maryland et la Virginie.

Née il y a quelques jours dans le golfe du Mexique, la tempête avait d’abord frappé la Floride. Jeudi, elle avait semé le chaos le long de la côte dans le sud-est des États-Unis. Les rafales ont atteint 113 kilomètres à l’heure à certains endroits et des régions ont reçu jusqu’à 46 centimètres de neige.

La tempête a forcé la fermeture d’écoles et d’entreprises, perturbé les services aériens et ferroviaires, et causé des milliers de pannes de courant.

Dans le sud du pays, le temps hivernal a obligé les autorités à installer des toilettes portatives à l’extérieur du Capitol du Mississippi après que des tuyaux eurent éclaté dans le bâtiment. En Floride, le froid a figé les iguanes, les faisant tomber des arbres. Des résidants du sud-est de la Géorgie ont eu droit à 15 centimètres de neige, un phénomène rare dans la région.

En Nouvelle-Angleterre, les vents violents ont causé des ondes de tempête ayant atteint des niveaux historiques dans certaines collectivités, submergeant les quais, les rues et les restaurants et prenant au piège des habitants qui ont dû être secourus.

Au moins sept personnes sont décédées dans des accidents de la route liés aux conditions météorologiques.

Articles récents du même sujet