Monde

55 morts dans des violences intercommunautaires dans le nord au Nigeria

55 morts dans des violences intercommunautaires dans le nord au Nigeria
Photo: APIn this photo taken Friday, April 8, 2016, two boys ride a bicycle past a sign reading "Stop killing Muslims Army" on the walls in Kano, Nigeria. Nigeria's Kaduna state government has said it secretly buried hundreds of minority Shiite Muslims in a mass grave, after the victims were killed in army raids that underline ongoing impunity despite President Muhammadu Buhari's promises to end military abuses. Amnesty International is calling for an investigation following what it called "horrific revelations of the slaughter and secret burial."(AP Photo/Sunday Alamba)

Cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le nord du Nigeria, a déclaré samedi le président Muhammadu Buhari qui a condamné les tueries.

«Le président Muhammadu Buhari a condamné les dernières violences intercommunautaires à Kasuwan Magani, dans l’État de Kaduna qui a fait 55 morts» à la suite d’une dispute sur un marché jeudi, a affirmé la présidence dans un communiqué.