Monde

Israël mène des frappes sur des cibles iraniennes en Syrie

Israël mène des frappes sur des cibles iraniennes en Syrie
Photo by: AFPAn Israeli army Merkava tank is loaded into a truck in the Israeli-annexed Golan Heights, on January 20, 2019. - Israel's military said its air defence systems intercepted a rocket fired from Syria today, after Damascus accused Israel of carrying out air raids. "A short while ago, a rocket was fired at the northern Golan Heights and was intercepted by the 'Iron Dome' aerial defence system," an Israeli military statement said. (Photo by JALAA MAREY / AFP)

L’armée israélienne a annoncé dimanche qu’elle menait des frappes sur des cibles iraniennes en Syrie après avoir intercepté une roquette tirée depuis le territoire syrien.

L’armée israélienne indique dans un communiqué qu’elle «frappe en ce moment» la force Quds des Gardiens de la révolution iranienne en Syrie. Elle met en garde les forces syriennes contre «toute tentative de frapper le territoire ou les forces d’Israël».

Le communiqué de l’armée ne donne pas davantage de précisions sur les frappes qu’elle annonce être en train d’effectuer. À Damas, l’agence de presse officielle syrienne Sana a annoncé que la défense anti-aérienne syrienne avait riposté à de nouveaux tirs «ennemis» contre la Syrie, après des frappes israéliennes menées dimanche dans la journée dans le sud de la Syrie.

«Notre défense anti-aérienne a riposté à des objectifs ennemis et en a visé plusieurs», a indiqué Sana sans plus de précisions. Dimanche, l’armée israélienne a annoncé que ses systèmes de défense aérienne avaient intercepté une roquette tirée depuis la Syrie.

Israël a promis d’empêcher l’Iran, son principal ennemi, de se renforcer militairement en Syrie. Au cours des derniers mois, l’armée israélienne a effectué en Syrie des centaines de frappes aériennes contre des objectifs militaires iraniens et contre des armements devant être livrés au Hezbollah, la milice chiite libanaise soutenue par l’Iran.

Il est rare qu’Israël confirme publiquement avoir mené des frappes en Syrie. Au cours de telles opérations, les avions israéliens sont couramment confrontés à des tirs anti-aériens, mais les médias israéliens ont affirmé que la riposte de dimanche avait comporté le tir d’un missile sol-sol depuis la Syrie. L’armée, pour sa part, a seulement déclaré avoir intercepté une roquette tirée depuis le nord du plateau du Golan, territoire syrien.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *