Monde

La police britannique renforce la surveillance autour des mosquées

La police britannique renforce la surveillance autour des mosquées
Photo: AP

La police britannique a annoncé vendredi un renforcement de la surveillance des mosquées du pays, après l’attaque de deux d’entre elles en Nouvelle-Zélande qui a fait 49 morts.

«Aujourd’hui nous allons augmenter les patrouilles autour des mosquées et notre présence auprès de toutes les communautés religieuses pour donner des conseils sur la manière de protéger les personnes et les locaux», a annoncé le chef de l’antiterrorisme au sein de Scotland Yard, Neil Basu.

«Nous prenons toutes les formes d’extrémisme très au sérieux», a-t-il ajouté dans un communiqué, appelant la population à signaler tout cas de radicalisation. D’autres mesures pourraient être envisagées pour protéger les mosquées, a indiqué dans un communiqué le secrétaire d’Etat à la Sécurité intérieure, Ben Wallace.

Un porte-parole de Downing Street a par ailleurs regretté que l’assaillant ait pu diffuser en direct sur internet les images de ses attaques.

«Facebook, Twitter, YouTube et d’autres fournisseurs ont pris des mesures pour supprimer la vidéo et autres propagandes liées à l’attaque», a-t-il dit. Mais «les entreprises doivent agir plus rapidement pour éliminer les contenus terroristes», a-t-il estimé.

«Il ne devrait pas y avoir d’espace sûr où les terroristes puissent promouvoir et partager leurs opinions extrêmes et radicaliser les autres», a-t-il ajouté.

Le Conseil musulman du Royaume-Uni (MCB) a demandé au gouvernement d’agir davantage, notamment face à la menace d’extrême droite «contre les musulmans et les autres minorités».

Les attaques terroristes islamophobes ne sont pas nouvelles», a-t-il souligné dans un communiqué.

Selon le MCB, au cours des deux derniers mois, «deux mosquées à Newcastle et Manchester ont été attaquées par des vandales qui ont peint des croix gammées et un homme a été condamné à cinq ans de prison pour avoir foncé intentionnellement en voiture sur des fidèles sortant d’une mosquée».

Le MCB a souligné qu’en octobre, le ministère de l’Intérieur avait annoncé une augmentation de 40% des crimes de haine religieuse en Angleterre et au Pays de Galles en un an, dont la moitié commis contre des musulmans.

La reine Elizabeth II, cheffe d’Etat de la Nouvelle-Zélande, s’est dite «profondément attristée par les événements effroyables à Christchurch aujourd’hui».

«Le prince Philip et moi-même envoyons nos condoléances aux familles et aux amis des personnes qui ont perdu la vie» dans cette attaque, a déclaré la souveraine.

«En ce moment tragique, mes pensées et mes prières vont à tous les Néo-Zélandais», a-t-elle ajouté dans un communiqué publié par le palais de Buckingham.

Les députés britanniques ont observé une minute de silence à 11h GMT en mémoire des victimes. Et les drapeaux seront mis en berne à Downing street, au ministère des Affaires étrangères ainsi que dans les représentations diplomatiques dans le Pacifique Sud.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *