Monde

Nike installe un mannequin tailles plus dans son magasin à Londres

Nike installe un mannequin tailles plus dans son magasin à Londres
Photo: Photo Presse NikeUne mannequin taille plus dans le boutique de Londres.

Depuis maintenant une semaine, les boutiques Nike de Londres Oxford Circus et de New York sur Saks 5th Avenue ont installé un mannequin en plastique grande taille dans leurs magasins. La marque de vêtements de sport avait lancé sa collection taille plus en 2017, mais n’avait pas installé des mannequins représentant les tailles fortes dans ses boutiques.

« Avec l’incroyable élan que connaît actuellement le sport féminin, l’agencement de cet espace est une démonstration supplémentaire de l’engagement de Nike à inspirer et à servir les sportives », a précisé Sarah Hannah, cadre et vice-présidente de Nike Women en Europe et Afrique, à The Independent ce 5 juin.

Plusieurs internautes ont applaudi les efforts de la compagnie pour intégrer plus de diversité corporelle dans le magasin de sport. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes et médias ont partagé la photo du mannequin. Certains n’ont pas vu cette démarche du même angle.

L’initiative londonienne a fait réagir une chroniqueuse du Telegraph dans un article intitulé «Les mannequins obèses vendent aux femmes un dangereux mensonge». 

Pour Tanya Gold, «le nouveau mannequin est obèse, et elle ne se prépare pas à courir avec son équipement Nike resplendissant. Elle ne peut pas courir. Elle est, plus probablement, pré-diabétique et sur le point de subir une arthroplastie de la hanche. Quel terrible cynisme de la part de Nike », a-t-elle écrit, attisant la controverse.

Cela a suscité une vague de commentaires accusant la chroniqueuse de grossophobie. De nombreuses femmes ont fait part de leur plaisir à faire du sport même en étant «fortes et obèses». Et de leur droit à porter des tenues aussi belles et cool que leurs «sœurs plus minces».

Selon le Petit Robert la grossophobie est une «attitude de stigmatisation, de discrimination envers les personnes obèses ou en surpoids».

Ce n’est pas la première fois que la compagnie met de l’avant la diversité corporelle. En avril dernier, la compagnie avait mis de l’avant une mannequin aux aisselles poilues sur son compte Instagram. La photo a provoqué beaucoup de commentaires. La campagne publicitaire avait d’abord été applaudie par de nombreux internautes, mais a été suivie de commentaires négatifs stipulant le manque d’hygiène de la mannequin.