Monde
14:21 28 janvier 2020 | mise à jour le: 28 janvier 2020 à 14:21 temps de lecture: 2 minutes

Le Hamas rejette le plan de paix proposé par les États-Unis

Le Hamas rejette le plan de paix proposé par les États-Unis
Photo: Lior Mizrahi/Getty ImagesVue de Jérusalem

Le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a rejeté le plan de paix pour le Moyen-Orient dévoilé mardi à Washington par le président américain Donald Trump et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

«Aujourd’hui nous disons que nous rejetons ce plan. Nous n’accepterons pas de substitut à Jérusalem comme la capitale de l’État de Palestine», a déclaré à l’AFP Khalil al-Hayya, un haut responsable du mouvement.

Il faisait référence aux déclarations de M. Trump dont le plan prévoit de faire de Jérusalem la capitale «indivisible» d’Israël, tout en ouvrant la voie à un État palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale.

Ce plan de paix «ne passera pas» et pourrait conduire les Palestiniens vers une «nouvelle phase» de leur lutte, avait prévenu le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, avant l’annonce du président Trump.

Mais il s’agit de la première réaction officielle du Hamas depuis que le projet de paix a été dévoilé mardi dans la capitale américaine.

Selon des responsables à Ramallah (Cisjordanie occupée) et Gaza, le chef du Hamas a discuté au téléphone mardi soir avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas d’une réaction concertée au projet américain.

Fait rare, le Hamas, pourtant hostile à l’Autorité palestinienne, a participé à une rencontre mardi soir du leadership palestinien à Gaza. M. Haniyeh, qui se trouve actuellement à l’étranger, n’a pas participé en personne à cette rencontre.

Articles similaires