Monde
16:02 8 février 2020 | mise à jour le: 8 février 2020 à 16:02 temps de lecture: 2 minutes

Frappes israéliennes après un tir depuis Gaza

Frappes israéliennes après un tir depuis Gaza
Photo: Amir Levy/Getty ImagesLe premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou

Des chars israéliens ont attaqué des postes militaires dans la bande de Gaza, en riposte à un tir depuis l’enclave palestinienne contrôlée par le Hamas, a annoncé samedi l’armée israélienne.

L’armée a indiqué dans un communiqué avoir «visé deux postes militaires du Hamas dans le nord de la bande de Gaza», en réponse à un tir de Palestiniens.

Aucun dégât matériel ni blessés n’ont été rapportés dans l’immédiat.

Selon l’armée israélienne, le tir palestinien avait déclenché une alerte dans une zone inhabitée dans le sud d’Israël.

Les attaques palestiniennes ont augmenté depuis que le président américain, Donald Trump, a présenté son plan pour résoudre le conflit au Proche-Orient, salué en Israël mais fustigé par les Palestiniens car jugé très partial.

Le plan prévoit de faire de Jérusalem la capitale de l’État d’Israël, l’annexion de colonies juives en Cisjordanie occupée, et la création d’un État palestinien démilitarisé sur ce qu’il resterait de la Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Les Palestiniens de Gaza, enclave contrôlée par le mouvement islamiste du Hamas, ont lancé des missiles, des obus et des ballons chargés d’explosifs sur le sud d’Israël à un rythme quotidien depuis la présentation du projet le 28 janvier.

En Cisjordanie, quatre Palestiniens ont été tués dans des affrontements avec les troupes israéliennes depuis mercredi.

Un Arabe israélien a également été tué jeudi après avoir ouvert le feu sur la police dans la Vieille ville de Jérusalem et 14 Israéliens dont douze soldats ont été blessés dans une attaque à la voiture-bélier.

Israël a renforcé vendredi ses troupes à Jérusalem, en Cisjordanie ainsi qu’aux abords de la bande de Gaza.

Articles similaires