Monde

COVID-19: la 4e vague ralentit dans le monde, mais pas au Canada

Photo: Sean Gallup/Getty Images

La quatrième vague de COVID-19 semble ralentir à travers la planète après plus de deux mois de hausse continue, si l’on se fie à la dernière mise à jour hebdomadaire de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur la situation pandémique. L’OMS recense moins de 4,4 millions de nouveaux cas et près de 67 000 morts pour cette nouvelle semaine.

Les Amériques et l’Afrique enregistrent un déclin notable avec respectivement des baisses de 9% et 7% de leurs nouveaux cas de COVID-19. Alors que d’autres régions comme l’Europe, l’Asie du Sud-Est et la Méditerranée orientale voient leurs chiffres se stabiliser, seule la région du Pacifique occidental recense une hausse de 7% des nouvelles infections par rapport à la semaine précédente. 

La région des Amériques reste l’épicentre de la COVID-19 dans le monde avec les plus hauts taux d’incidence pour 100 000 habitants, que ce soit pour les nouveaux cas (144,9 pour 100 000) ou pour les morts (2,2 morts pour 100 000 habitants). Si les États-Unis rapportent toujours le plus de nouveaux cas avec 63% des nouvelles infections de la zone, le ralentissement reste observable dans ce pays également, avec une diminution de 4% des cas.

C’est le Canada qui enregistre la plus grande hausse de nouveaux cas avec 28%, suivi du Guatemala avec 23%.

Depuis le début de la pandémie, le Canada et le Québec ont généralement quelques semaines de retard sur la tendance états-unienne et européenne.

Seule zone géographique en véritable hausse, les pays de la région du Pacifique occidental enregistrent près de 553 000 nouveaux cas et 6800 morts cette semaine. Presque la moitié de tous les pays de la zone (48%) ont enregistré des hausses de cas et la région enregistre également la plus forte augmentation proportionnelle du nombre de nouveaux décès, toujours selon l’OMS. Cette situation inquiétante est due à des hausses conséquentes de l’incidence des cas, notamment en Polynésie française (86%), au Japon (53%) ou au Viêt Nam (36%).

Depuis le début de la pandémie, l’OMS a recensé 216 867 420 millions de cas et plus de 4 507 837 morts dus à la COVID-19.

Articles récents du même sujet