Monde

La vie «flambant» rose

Photo: Martin Harvey/Photoshot
Rédaction - Metro World News

Des millions de flamants nains se regroupent pour trouver leur nourriture dans le lac Bogoria, au Kenya. Les rangs formés par cette légion d’oiseaux sont si denses qu’ils colorent les eaux d’un rose flamboyant. Le photographe animalier Martin Harvey a été assez chanceux pour voir ce phénomène spectaculaire de ses propres yeux.

[pullquote]

Plus qu’un phénomène visuel
Pour M. Harvey, cette rencontre à couper le souffle avec les flamants roses a été une épreuve auditive. «Ils hurlaient, faisaient du bruit et volaient partout, dit-il. Ils sont très bruyants et très actifs – et odorants, évidemment. Ils réagissent à votre première approche, mais si vous restez calme, ils ne se comportent pas trop mal et forment rapidement un cercle autour de vous. Ils vous acceptent.»

Se nourrir parmi les fumées de soufre
Pour de nombreux animaux, le lac Bogoria est un des endroits les plus inhospitaliers sur Terre. Des geysers et des bouillonnements diffusent des émanations sulfuriques qui rendent le lac si alcalin qu’il devient inhabitable pour presque tous les organismes. Mais pour les flamants, le lac est un garde-manger paradisiaque parce qu’il regorge des algues bleu-vert dont ils raffolent.

À propos des flamants

  • Ce qui les rend roses. Le pigment de bêta-carotène contenu dans leur diète faite d’algues et de crevettes leur donne leur célèbre couleur.
  • Comment ils séduisent. S’étirer, danser et crier font partie de leurs rituels de séduction.
  • Température corporelle. Les flamants se tiennent sur une patte lorsqu’ils se reposent pour conserver leur chaleur.

Articles récents du même sujet