Monde

Attentats de Paris: le passeport syrien serait un faux

This undated picture released Tuesday, Nov. 17, 2015 by French Police shows a portrait of an unidentified suicide bomber wanted by police in connection with recent terror attacks in Paris, as police investigations continue. The notice, released on the national police Twitter account, reads in French: "Call for witnesses - this unidentified individual is one the attackers who died at the Stade de France. Please call if you have any information". A total of seven attackers died in the Nov. 13 rampage, but only five have been publicly identified so far. This photo was not named by police. (Police Nationale via AP) Photo: The Associated Press

Le passeport syrien trouvé près du corps d’un des kamikazes qui se sont fait exploser à l’extérieur du Stade de France, vendredi à Paris, serait un faux, a affirmé l’AFP mardi, citant des sources proches du dossier.

Le nom de Ahmad Al Mohammad qui y figure serait en fait celui d’un soldat syrien de Bachar el-Assad tué il y a plusieurs mois.

Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a d’ailleurs assuré hier qu’il disposait «d’indications» laissant penser que le passeport syrien retrouvé sur le lieu des attentats de Paris est une «manœuvre» orchestrée par le groupe État islamique pour «politiser et radicaliser la question des réfugiés en Europe».

Articles récents du même sujet