Au boulot!

Le cancer d’Olivia Newton-John

Le cancer d’Olivia Newton-John

Prenez garde aux pensées et aux convictions qui vous animent : elles ont un impact sur vos comportements et votre façon d’être.

Cette semaine, la chanteuse et comédienne australienne Olivia Newton-John (rappelez-vous Grease et Xanadu) révélait que, pour une troisième fois, elle devrait se battre contre un cancer. Un élément de son entrevue m’a particulièrement intéressé.

Elle a révélé ne pas vouloir connaître son pronostic, l’heure prévue de sa mort. Pourquoi donc? Voudrez-vous savoir. Voici sa réponse (la traduction est de moi) : «Si quelqu’un vous dit qu’il vous reste six mois à vivre, il est fort possible que vous le croyiez. Donc, pour moi, psychologiquement, vaut mieux ne pas savoir à quoi m’attendre ou connaître la durée de vie de la dernière personne ayant eu la même maladie que moi.»

C’est vrai que nos attentes ont un impact réel dans nos vies. Par exemple, je termine actuellement le livre Rajeunir en vieillissant, et c’est surprenant de constater que les gens pensent que l’âge de 60 ans rime avec alzheimer, baisse de la vue, perte d’audition, lenteur, dos voûté, dépendance, perte d’autonomie, difficulté à se concentrer, fragilité, perte de libido, maladie, etc. À 59 ans, ils sont en pleine forme. À 59 ans et 11 mois, ils sont inébranlables, mais quand arrive le fameux anniversaire, ils prennent un coup de vieux. Leur corps réagit à leurs attentes.

Qu’en est-il de vous? Imaginez que votre patron vous dise ce matin qu’il souhaite vous parler plus tard en journée. Qu’allez-vous en déduire? Si vous vous imaginez le pire, c’est sans énergie et sur la défensive que vous risquez de vous présenter à son bureau. Ça ne vous aidera pas à bien connecter et à accepter ce beau défi qu’il s’apprêtait peut-être à vous offrir.

Si vous êtes vendeur et que vous vous dites, en voyant entrer un client, qu’il n’achètera probablement pas, il est probable que vous ne conclurez pas votre vente parce que vous n’y mettrez pas l’énergie nécessaire. Vous ne sourirez pas et vous n’effectuerez pas ce transfert d’enthousiasme qui est la marque de commerce des meilleurs vendeurs.

Cessez d’entretenir ces prophéties négatives qui vous minent. Attendez-vous à ce que les choses se passent bien. Vous serez plus apte à rebondir, même quand la vie vous attend au tournant.

Olivia a terminé l’entrevue avec une phrase remplie de gratitude : «Je suis tellement chanceuse d’être passée par là trois fois et d’y être encore. Je vis avec! Chaque jour est un cadeau, particulièrement maintenant.»

N’oubliez pas d’entretenir votre sentiment de gratitude aujourd’hui. C’est bon pour vous et votre niveau d’énergie.

 

Articles similaires