Dalila Awada

Fauteurs de troubles

Fauteurs de troubles

On l’a tous déjà lu ou entendu: «Partout où y’a des musulmans, y’a des problèmes!».

Facile. Simpliste. Caricatural.

Penser que les musulman-es sont plus enclins à générer du trouble, c’est faire preuve d’une perception très sélective de la réalité.

D’abord, on sait qu’on a tendance à retenir davantage ce qui confirme nos idées. C’est ce qu’on appelle «biais de confirmation». Chercher à se conforter spontanément dans sa vision du monde est un réflexe humain. Il n’est donc pas si étonnant que beaucoup en viennent à monter en épingles les évènements négatifs impliquant des musulman-es et à ignorer ce qui contredit les préjugés.

Des décennies de propos négatifs à leur égard ont contribué à cette perception déformée. Au Québec comme ailleurs, les discours clivants du «nous et eux», de l’incompatibilité culturelle et de la menace de l’islamisation ont été répétés ad nauseam. Il en a découlé l’illusion que la présence de musulman-es dans une société est une grande source de problèmes.

C’est que la personne de confession musulmane, érigée en ennemie, est un bouc-émissaire idéal. Paradoxalement, il rassure. Car nul besoin de se poser des questions sur nos propres façons de faire.

On met la faute sur les autres et nos propres failles disparaissent: «Ils sont contre la liberté d’expression», «Ils demandent trop d’accommodements», «Ils sont contre l’égalité entre les hommes et les femmes», «Ils ne s’intègrent pas»…

Rien de plus simple pour soulager les consciences. Mais la réalité est infiniment plus complexe.

Finalement, si le discours voulant que les musulman-es sont un fardeau à gérer résonne aussi fort, c’est aussi en raison d’un contexte international où les conflits politiques ont fortement marqué l’imaginaire. La couverture médiatique qui domine est inquiétante et dramatique, ce qui confirme l’association musulmans=problèmes. Avec cette accumulation de négativité, les personnes musulmanes écopent d’un récit à leur sujet qui est sombre et repoussant.

Alors qu’en fait, elles sont parmi les premières victimes de violences de tout genre, allant de guerres impérialistes à des attentats islamophobes. Rien de tout cela n’est nouveau. Mais bien des gens convaincus que les musulmans sont ennemis et bourreaux peinent à les concevoir aussi comme des victimes.

Et pour le dire simplement, les personnes musulmanes ne sont ni pires ni mieux que d’autres. Elles ne sont pas une catégorie d’humains à part. Certains sont épris de justice, d’autres sont égoïstes, certains sont bienveillants, d’autres avides de pouvoir. Certains sont comme-ci et d’autres sont comme ça. Il n’y a pas de nature musulmane génératrice de problèmes. Juste des gens parmi d’autres. Ça tombe sous le sens.

Ce texte est le dernier d’une série de trois chroniques portant sur l’islamophobie.

À lire aussi: 

L’islamophobie est bel et bien du racisme (première partie)

La critique, d’accord, mais la haine, non (deuxième partie)

Commentaires 18

Répondre à Sylvain Plourde Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Sylvain Plourde

    Bonjour Madame Awada,

    Vous commencez par écrire : On l’a tous déjà lu ou entendu: «Partout où y’a des musulmans, y’a des problèmes!».

    Vous devez vous mettre à la place des gens pour comprendre leurs réactions. Il est faux de croire que les gens ne réalisent pas que les musulmans sont les premières victimes des islamistes, mais ça ne change pas le fait que ce sont des islamistes qui commettent ces crimes! Ce n’est ni Facile, ni Simpliste ni Caricatural, ce n’est que réaliste. À tort ou à raison, la perception mondiale véhicule que les musulmans font du troubles. Imaginez le citoyen qui n’est pas en contact avec des musulmans, pourquoi penserait-il que les musulmans seraient différents au Québec que dans le reste du monde? Quand un non-musulman voit un reportage à la télévision où l’on voit des musulmans envahir des rues pour la prière, pourquoi devrait-il penser que ça ne deviendra pas comme ça ici? Quand on voit un élu municipal en Belgique qui ne veut pas regarder une femme, ni lui serrer la main, ni se faire maquiller par une femme pour la télévision, qu’est-ce qui pourrait faire croire que ça n’arrivera pas au Québec?

    Ajoutez à ça les accommodements raisonnables, la conclusion est assez rapide à faire. Encore une fois à tort ou à raison, ce n’est pas important, vous savez que la perception c’est la réalité!

    Quand vous parlez du «biais de confirmation» des non-musulmans pour se conforter, vous faites exactement la même chose. Vous perpétuez la perception que les musulmans sont des fauteurs de troubles parce que vous n’avez aucune nuance dans vos propos. En fait, c’est la première fois, de mémoire, que je vous vois écrire que les musulmans ne sont pas mieux ni pire que les autres. Vous critiquez rarement les agissements des musulmans à travers le monde. Ça serait bien de vous voir ou vous lire dans d’autres circonstances que de toujours montrer les musulmans en victimes. Je connais plusieurs musulmans et aucun d’eux ne se sent comme une victime.

    Vous faites partie du problème alors que vous pourriez faire partie de la solution. Vous êtes une jeunes femmes intelligente, articulée et cultivée. Vous devriez avoir plus de nuances dans vos propos et plus d’humiliée. À ma connaisance, je ne vous ai pas vu commenter la venue Rahaf Mohammed al-Qununw et dénoncer le traitement qui lui était résevée. Je ne vous ai pas entendu sur le sort de Raif Badawi.

    Un élément essentiel que vos omettez toujours et qui une différence fondamentale dans la façon dont les perceptions sont reçues. Les musulmans pratiquants, dont vous, que l’on voit dans les médias ne critiquent que très rarement, sinon jamais l’islam. Les non-musulmans de toutes confessions ne se gênent pas pour critiquer les agissements des religions qu’ils pratiquent. Les catholiques s’offusquent des abus envers les enfants et les sœurs. Certains juifs critiquent ouvertement le traitement qu’Israël fait subir aux Palestiniens.

    Soyez-plus nuancée dans vos propos, vous seriez surprise de la réaction des gens à votre endroit.

    Sylvain Plourde

    • pierre legault

      BRAVO !

    • Xavier Bertrand

      « Partout il y a des musulmans, il y a des problèmes!  »
      C’est un slogan créé par les extrémistes de la droite
      La GRC et le FBI ont déjà donné l’avertissement pendant une décennie sur le danger des groupes d’extrême droite.

      Nous en avons vu les conséquences l’année dernière, jusqu’à aujourd’hui.

      Bissonnette n’est qu’un exemple

    • steve baillargeon

      Bravo M. Plourde pour votre commentaire proscrit de haine mais qui frappe quand même. Par contre il est utopique de penser que Mme Awada fera un jour l`apologie de gens qui sont contre l`islam radical.

  • Denis Grenier

    Très bien. Actuellement, il est rare de trouver sur la planète des groupuscules organisés qui saccagent, violentent, mutilent et tuent au nom de leur religion (à tort ou à raison). C’est rare, mais il y a une magistrale exception : l’islamisme. La Syrie sort tout juste cinq ans d’invasions d’un mal appelé État Islamique. Un groupe armé désireux de faire revivre un Grand Califat au Moyen-Orient et de l’étendre, tant qu’à y être, sur la face du monde. Les atrocités commises par ces djihadistes sont indescriptibles, sinon innommables. Il est bien difficile de ne pas être marqué par ces actualités, et bien difficile de se dire qu’en dépit de tant d’apparences contraires, il n’y a pas de problème avec l’islam, qui n’est autre qu’une religion de paix. Qu’il y ait un très grand nombre de musulmans modérés et pacifiques, ça ne fait pas de doutes. Mais on ne va tout de même pas s’enfoncer la tête dans le sable pour ne pas voir ce qui se passe sur la scène internationale. Que penseriez-vous de faire votre prochain billet sur cette réalité qui n’échappe à personne ? Et le message que cette réalité véhicule ?

  • Ren

    On l’a tous déjà lu ou entendu: «Partout où y’a des musulmans, y’a des problèmes!».

    Cette affirmation n’est ni un préjugé, ni une caricature, ni insensée, mais elle repose sur des faits qui recoupent l’observation de la réalité.

    La victimisation ne résout pas la violence commise par les musulmans contre d’autres musulmans (sunnites versus chiites) et contre des mécréants, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des pays musulmans.

    Si les musulmans ne sont pas en cause, c’est que le problème provient de ce qui leur est commun. Il faut oser regarder au fond des choses. Ce qui lie les musulmans, c’est l’islam.

    • Christian st-Paul

      Donc selon ta logique, les victimes des actes et d’attentat de terrorisme d’extreme-droit, comme Bush, bissonnette, le barbare terroriste en nouvelle-zelande, Dylann Roof, Anders Behring Breivik, Robert D Bowers., Alek Minassian,, Elliot Rodger, Cesar Altieri Sayoc Jr, et une tonne d’autre c’est leurs faute pas la faute des ces terroriste d’extreme-droite?

      • Ren

        @Christian st-Paul

        L’extrême-droite ? Quelle extrême-droite ? Connais pas.

  • Sebastien Gauthier

    « les premières victimes de violences de tout genre, allant de guerres impérialistes à des attentats islamophobes »

    Si en Occident, l’Islamophobie était aussi grave que vous le prétendez, les Musulmans éviteraient de venir vivre en Occident.

    Or, c’est tout le contraire qu’on observe: Les musulmans se bousculent pour venir vivre ici. C’est la preuve absolue que l’islamophobie ne les dérange pas vraiment.

    Pour ce qui est des guerres Impérialistes. Le Vietnam a été victime d’une des pires guerres impérialiste du XXème siècle. Ailleurs, Cuba et le Chili ont été malmenés. Et pourtant, les Vietnamiens, les Cubains et les Chiliens n’ont jamais organisé de campagne terroriste meurtrière, et ne font pas de demandes s’accommodents.

    Il faudra donc vous trouver une autre excuse que l’Imperialisme pour expliquer l’Islamisme.

    • Ren

      Les musulmans ne manquent pas d’excuses pour expliquer l’islamisme. Or aucun d’eux ne voit l’origine réelle du problème, l’islam. Aveuglement volontaire ?

      • Xavier Bertrand

        Au contraire c’est toi qui ne manques jamais une opportunité à travers les journaux pour s’attaquer aux minorités et défendre l’idéologie extrémiste de la droite.
        Sous plusieures l’article on te voit faire l’apologie des actes d’extreme-droite..

        Aveuglement volontaire ?

      • Ren

        @Xavier Bertrand

        L’extrême-droite est une minorité. Qu’est-ce que vous attendez pour la défendre ?

      • Aveuglement volontaire ?

        @ Ren

        « L’extrême droite est une minorité. »

        Nous ne savions pas que de groupuscule d’hommes blancs sont minoritaires, nous qui pensions qu’ils font partie de la majorité blanche ? -Mais coudonc..!

        Mais il est vrai que des groupes de voyous sans scrupules avec la mentalité criminelle une idéologie rétrograde barbare qui défendent ceux de l’acabit de bissonnette sont marginaux …

        Sauf qu’Il y a une énorme différence entre les minorités qui sont vulnérables à la tyrannie de la majorité protégée par nos chartes. Et des marginaux de la majorité qui poussent la majorité à commettre un génocide contre les minorités au nom de la majorité et de leur idéologie criminelle, d’où nos chartes et nos lois condamnent.

        C’est comme demander pourquoi ne pas défendre le crime organisé, les motards parce qu’ils sont une minorité dans leurs mentalités. Ce sera quoi ta prochaine question? défendre les pedophiles parce qu’ils sont minoritaires? défendre les prêtres pedophiles parce qu’ils sont minoritaires?

        Tout citoyen normal avec une intelligence moyenne connaissait déjà cette réponse.

        Alors tu nous avoues que tu fis partie d’eux?! Et que t’est prêt à les protéger au nom de l’idéologie?

        Tu comprends donc maintenant le sens du titre et de la cible de cet article.?

      • Ren

        @Aveuglement volontaire ?

        Quand on vit dans une démocratie, que cela nous plaise ou non, on doit accepter que la majorité indique la direction à suivre, d’une part. D’autre part, la Loi ne protège pas la minorité comme le prétendent les désinformateurs, mais elle protège tous et chacun.

    • Christian st-Paul

      « Cuba et le Chili ont été maltraités, et pourtant les Cubains vietnamiens »
      Faux, Che Guevara et Fidel Castro, ont fait la guerre aux américains et la CIA, ils ont utilisé tous les moyens,le terrorisme,, la guerre de guerrille, guerre subversive, guerre du front..
      Les Vietnamiens en guerre contre les américains ont utilisé tous les moyens pour sortir français et américains, du terrorisme, la guerre de guerrille, la guerre subversive, la guerre du front..

      Maintenant, la question est de savoir pourquoi la Maison Blanche mène une guerre contre tous ces pays depuis la création des États-Unis ils ont mené la guerre a plus de 200 fois?
      Et pourquoi préconisez-vous la guerre contre le reste de la planète?

      Et pourquoi l’extrême droite fait-elle la guerre à toute la planète? Avec des moyens de guerre subversive terrorismes, la guerre du front..?
      Pourquoi ne dénoncez-vous pas les actes et les attaques terroristes d’extrême droite qui durent depuis des siècles contre la planète?

      Et pourquoi faites-vous des excuses et l’apologie pour ces actes, partout sur toute les journaux?

    • Xavier Bertrand

      « pour expliquer l’Islamisme. »

      Elle n’a pas parlé d’islamisme ou de christianisme. Elle dénonce le xéno et et racistes des extrémistes de droite.
      Soit tu ne sais pas lire où tu es vraiment de mauvaise foi?

      « Les musulmans se bousculent pour venir vivre ici » »

      plus que 45 % des nouveaux arrivant apres 5 ans partent du province du quebec..

       » Le Vietnam a été victime d’une des pires guerres impérialiste du XXème siècle »
      Explique nous pourquoi notre « grand sage »

      Tu ne sembles pas n’avoir jamais lu un livre d’histoire, parce que tout ce que tu nous racontes est incorrect.
      Il me semble qu’après la raclée verbale que tu’as reçu de Sylvain Ménard sous l’article « L’abîme de l’aide », t’aura dû tirer des leçons?

      • steve baillargeon

        Coudons Xavier Bertrand; Est-ce que tu ne te serais pas converti à l`islam car tu semble vraiment ne défendre que cette religion et je  » aveuglément » .

  • Xavier Bertrand

    Si elle est « troll »
    Toi t’es quoi ? un sous-TROLL?

Articles similaires