Bouffe

La microchronique: Seto Õlu de Oshlag

La microchronique: Seto Õlu de Oshlag

Seto Õlu – Oshlag (Montréal)

Connaissez-vous les Setos? C’est un peuple du sud de l’Estonie quasi éteint. Ils ont leur propre langue, leur propre culture, et aussi une tradition brassicole bien particulière. C’est celle-ci que l’auteur du blogue Les coureurs des boires Martin Thibault nous fait découvrir dans une nouvelle collaboration avec la brasserie Oshlag.

La Seto Õlu est faite à partir de pains de seigle pratiquement brûlés et durs. Après les avoir laissé tremper dans l’eau chaude pendant plusieurs heures, on en fait un genre de mélasse qui devient l’ingrédient principal de la bière. On ajoute ensuite du sucre pour aider à créer de l’alcool. Une technique héritée du kvas, une boisson gazeuse russe peu alcoolisée.

Il s’agit donc d’une brune bien maltée avec un fort nez de céréales. Ça goûte le pain de seigle (pumpernickel) et c’est légèrement épicé.

«C’est la première bière seto brassée à l’extérieur de la région des Setos. La bière traditionnelle a beaucoup de sucre résiduel et n’a pas de bulles. Nous, on a mélangé moitié-moitié une brown ale de seigle brassée avec du malt et la bière au pain de seigle. Si on avait fait exactement comme eux, ça serait devenu acide. Ça n’aurait plus été bon après quelques jours.» 
–Martin Thibault, coureur des boires

Couleur: Brune
Amertume: Aucune (5 IBU)
Taux d’alcool: 5,5%
Prix: 9,95$/500 ml (taxes et consigne incluses)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *