Mobilité

Toyota RAV4 hybride 2016: Pallier ses imperfections

Photo: Collaboration spéciale

logo_guide-auto Si vous avez lu le Guide de l’auto 2016 et que vous vous êtes arrêté sur le texte consacré au Toyota RAV4, vous avez peut-être été surpris d’y trouver une critique plutôt négative.

Certes, votre serviteur y reconnaissait qu’en termes de fiabilité et de valeur de revente, le RAV4 est champion, et de ce fait, il est un véhicule à considérer. Mais côté conduite et appréciation générale, ce n’est pas la fête, et ses concurrents en offrent vraiment plus…

Je n’ai pas changé d’avis en un an. Toutefois, je dois avouer que la version hybride dont il est ici question fait passer le RAV4 de tout noir à tout blanc.

Le groupe motopropulseur vole la vedette
Bien que le moteur du RAV4 ait une puissance plus que convenable, soit 176 chevaux, gracieuseté d’un quatre cylindres de 2,5 litres, sur la route, il manque de souplesse.

La version hybride a elle aussi un moteur de 2,5 litres, mais également des batteries électriques, et des moteurs électriques, pour une puissance combinée de 194 chevaux. Une boîte automatique à variation continue gère le tout, et le fait très bien.

Cela dit, ces quelques chevaux additionnels rendent la conduite tellement plus agréable. Sans doute que les moteurs électriques y sont pour quelque chose, puisque le couple additionnel confère au RAV4 une agilité inédite qu’on ne lui connaissait pas.

Qui plus est, ce moteur est très économique en essence. Toyota annonce 6,9 l/100 km en ville, et 7,6 l/100 km sur la route. Notre essai nous a donné 7,2 l/100 km au combiné, en plein dans les chiffres du manufacturier.

Pour le RAV4 classique, si on peut l’appeler ainsi, il s’agit plutôt de 10 l/100 km en ville, et de 7,6 l/100 km sur la route. Au combiné, vous serez bien plus près de 10 l/100 km qu’autre chose.

Fiabilité
Le RAV4 hybride, avec un moteur bien plus économique, et dynamique, sauve-t-il complètement le véhicule? Dans les faits, le RAV4 hybride demeure une voiture à la fiabilité irréprochable, et sa valeur de revente pourrait bien être la meilleure de l’industrie, si on se fie à celle du RAV4 ordinaire.

Bien honnêtement, on ne peut plus reprocher grand-chose au RAV4, si ce n’est une direction floue et une conduite pas très engageante. Mais bon, l’acheteur typique du VUS compact s’en fout. Voilà pourquoi on ne peut que recommander cette auto! Confortable, relativement spacieux, économique, le Toyota RAV4 hybride 2016 est un choix judicieux pour les familles, mais attention, avec un prix de base de 34 715 $, il n’est pas donné.

Fiche d’appréciation
Consommation: 4,5/5 – Avec une moyenne de 7,2 l/100 km, le RAV4 hybride est l’un des VUS les plus économiques du marché.
Conduite: 3/5 – Principal point faible de la voiture. Même hybride, le RAV4 demeure ennuyeux.
Performances: 3,5/5 – Le système hybride est bien meilleur en phase d’accélération que la motorisation ordinaire.
Multimédia: 3,5/5 – Fonctionnalité complète, mais interface dépassée.
Confort: 4/5 – Bons sièges, suspension bien calibrée.
Note générale: 4,5/5 – Économique et fiable, le RAV4 hybride est le choix raisonnable par excellence dans sa catégorie.

Articles récents du même sujet