Manger et boire local

Financial Times: plus de 50% des abonnements en ligne

Les temps changent, même pour les très vieux médias. Les abonnements numériques du quotidien financier Financial Times ont pour la première fois dépassé ses abonnements papier, selon ce qu’a annoncé aujourd’hui Pearson, le propriétaire du célèbre journal rose, à l’occasion du dévoilement de ses résultats pour la première moitié de 2012.

Les abonnements numériques payants du quotidien fondé en 1888 auraient augmenté de 31% cette année pour atteindre 300 000, contre 299 000 abonnements papier traditionnels.

Ces abonnements papier ont diminué par rapport à l’année dernière, mais les abonnements totaux, eux, ont quand même légèrement augmenté grâce à la croissance du numérique, passant de 585 000 à 599 000.

Le lectorat du Financial Times est évidemment particulièrement à l’aise financièrement, mais la nouvelle démontre quand même une tendance dans l’industrie: après des années de gratuité en ligne, les lecteurs acceptent de plus en plus de payer pour accéder à du contenu.

Reste à voir si cela sera suffisant.

Car tel que prévu par Pearson, les ventes publicitaires totales du Financial Times ont globalement diminué, malgré une hausse des ventes publicitaires en ligne. Le succès numérique du quotidien ne compense donc pas complètement le recul de ses sources traditionnelles de revenus.

Articles récents du même sujet