Techno

La France bloquera les sites pédophiles

La France se joint à plusieurs autres pays
et demande aux fournisseurs d’accès Internet de bloquer l’accès aux
sites pédophiles installés à l’étranger.

L’ouverture des Assises du numérique à Paris,
consacrées à la lutte contre la cybercriminalité, a donné lieu
aujourd’hui à l’annonce, par la ministre de l’Intérieur Michèle
Alliot-Marie, d’une mesure visant à bloquer l’accès aux sites
pédophiles installés à l’étranger.

La mesure qui devrait entrer en vigueur en septembre, se basera
notamment sur les signalements d’internautes et «c’est l’État qui
prendra la responsabilité d’informer les fournisseurs d’accès du
contenu pédopornographique» des sites visés, a indiqué la ministre de
l’Intérieur, tel que le rapporte l’Agence France-Presse.

Michèle Alliot-Marie s’est défendue de vouloir créer «un big brother
de l’Internet» et entend «protéger les enfants et leurs familles contre
les pédophiles».

Par ailleurs, une mesure semblable a été annoncée aujourd’hui à
New-York, alors que trois importants fournisseurs d’accès Internet,
Verizon, Sprint et Time Warner Cable, se sont entendus pour bloquer
l’accès à la pornographie infantile et en éliminer toutes traces sur
leurs serveurs.

La Grande-Bretagne, la Suède, le Danemark, la Norvège, le Canada et
la Nouvelle-Zélande sont parmi les autres pays qui ont déjà mis en
place des mesures similaires.

Articles récents du même sujet