Techno

Hameçonnage: un réseau international démantelé

Trente-huit personnes ont été accusées hier
d’avoir volé des noms, des numéros d’assurance sociale, des numéros de
cartes de crédit ainsi que d’autres informations personnelles
d’internautes qui se sont fait berner sur des sites Web frauduleux.

Quelques
milliers de personnes et quelques centaines d’organisations financières
se seraient fait avoir par les fraudeurs selon les actes d’accusation
déposés dans des cours de Californie et du Connecticut aux États-Unis.

Plus de la moitié des accusés sont Roumains, mais les fraudes
auraient également été commises depuis les États-Unis, le Canada, le
Portugal et le Pakistan.

«Les criminels qui exploitent la force et la commodité d’Internet
n’ont pas de frontières, alors nos efforts pour prévenir leurs attaques
ne doivent pas s’arrêter à nos frontières non plus», a affirmé le sous
procureur général américain Mark R. Filip depuis Bucarest en Roumanie,
où il a annoncé le coup de filet.

L’hameçonnage est une technique utilisée par des fraudeurs pour
soutirer des informations aux internautes qui croient visiter un vrai
site Web, par exemple en mettant sur pied une fausse version d’eBay ou
du site Web de la caisse Desjardins en tous points identique aux
originales, et en demandant ensuite des renseignements personnels.

Articles récents du même sujet