Sports

Les Dolphins battent les Patriots 27-20

MIAMI — Tom Brady a été victime de deux interceptions de Xavien Howard et les Dolphins de Miami ont brisé la séquence de huit victoires des Patriots de la Nouvelle-Angleterre en leur infligeant une défaite de 27-20, lundi soir.

Les Dolphins (6-7) ont empêché les Patriots (10-3) de mettre la main sur leur neuvième titre consécutif de la section Est de l’Association américaine — du moins pour la prochaine semaine.

Brady a complété 24 de ses 43 passes pour des gains de 263 verges et a lancé une passe de touché. Les Dolphins lui ont infligé deux sacs du quart et l’unité défensive a tenu en haleine les Patriots, leur concédant que 25 verges au sol. La formation de la Nouvelle-Angleterre a affiché un taux de réussite nul lors du troisième essai (0 en 11).

Jay Cutler a amassé 263 verges de gains et a excellé avec trois passes de touchés, dont deux à Jarvis Landry. Kenyan Drake a quant à lui récolté des gains de 114 verges en 79 attrapées.

Une passe de touché de Brady a réduit l’écart 27-17 alors qu’il restait 13 minutes au quatrième quart, mais la séquence suivante des Patriots n’a rapportée que cinq verges de gains. Suite à un botté de placement des Patriots, les Dolphins ont scellé la victoire à 53 secondes de la fin de la rencontre.

Les Dolphins ont revêtu l’uniforme de l’équipe de 1972 qui avait connu une saison parfaite. Pour la première fois en quatre matchs diffusés à heure de grande écoute à la télévision, la troupe d’Adam Gase a été à la hauteur des attentes.

La formation de Miami s’est même permis quelques moqueries au cours de la rencontre, notamment lorsque Landry, captant une passe de touché, a fait semblant de gonfler le ballon, faisant référence au scandale des ballons dégonflés.

Adam Gase a eu raison de la troupe de Bill Belichick pour la première fois en quatre tentatives. Son équipe a mis un terme à la séquence des Patriots de 14 victoires sur la route, la deuxième meilleure fiche derrière celle des 49ers de San Francisco de 1988 à 1990 (18-0).

Les Patriots ont dû se débrouiller sans les services de Rob Gronkowski, qui purgeait un match de suspension pour son geste à l’endroit de la recrue Tre’Davious White des Bills de Buffalo.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *