Sports

Brady Leman obtient sa rédemption

JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne Photo: JONATHAN HAYWARD
La Presse canadienne - La Presse Canadienne

PYEONGCHANG, Corée, République de — D’arriver à court quand les attentes sont très élevées, ça peut être difficile pour tout athlète. Rachel Homan connaît cette déception, tout comme Brady Leman.

Tandis que Homan a vu son parcours en curling des Jeux de Pyeongchang se terminer après le tournoi à la ronde, Leman a prouvé que la rédemption olympique peut être obtenue quand on fait preuve de persévérance. L’athlète de Calgary a remporté la médaille d’or en ski cross aux Jeux olympiques de Pyeongchang, mercredi, rachetant sa décevante quatrième place des Jeux de Sotchi, en 2014.

Après la course, il a admis avoir pensé à ce résultat avant la finale.

«Quand ça arrivait, je me répétais: ‘Sois ici, en Corée, parce que Sotchi ne veut plus rien dire’, a expliqué Leman. Je ne peux rien changer au résultat de Sotchi, mais je peux m’assurer de me concentrer sur ma course et de ne pas finir encore quatrième.»

Leman a devancé le Suisse Marc Bischofberger. Son compatriote Kevin Drury et le Russe Sergey Ridzik ont chuté à mi-parcours. Ce dernier s’est relevé à temps pour compléter le podium.

L’Ontarien David Duncan a fini quatrième de la petite finale, se classant huitième au total.

Le Montréalais Chris Del Bosco a chuté plus tôt en qualifications et il a été transporté à l’hôpital où il était conscient et dans un état stable. Il souffrirait d’une blessure au bassin.

Pour sa part, Homan n’a définitivement pas connu les Jeux qu’elle espérait. La capitaine de l’équipe canadienne de curling féminin a subi une cinquième défaite, ce qui l’élimine de la course aux médailles. C’est la première fois que le Canada est écarté du podium olympique, soit chez les hommes ou chez les femmes, depuis le retour de la discipline au programme olympique en 1998.

L’équipe de Homan s’est inclinée 6-5 face à la Britannique Eve Muirhead en matinée. Les Canadiennes avaient absolument besoin de gagner ce match ainsi que celui contre les athlètes olympiques de Russie pour éviter l’élimination.

«Je suis quelque peu déçue, a reconnu Homan. Nous voulions nous qualifier pour la ronde des éliminatoires pour le Canada, mais nous avons tout donné. Nous n’avons jamais abandonné. C’est comme ça parfois. C’est la loi du sport.»

Les quatre meilleures équipes du tournoi rotation accèdent aux demi-finales. La Sud-Coréenne Eun-Jung Kim (7-1) et la Suédoise Anna Hasselborg (6-2) avaient déjà confirmé leur place en éliminatoires avant leur dernier match. Elles ont été rejoint par les équipes de Grande-Bretagne et du Japon.

Chez les hommes, Kevin Koe est toujours dans la course après avoir vaincu le Danemark 8-3 pour porter sa fiche à 6-3, ce qui lui confère la deuxième place derrière la Suède (7-2). en demi-finales, il fera face aux Américains, qui l’ont vaincu dans le tournoi à la ronde.

Le Canada a ajouté une médaille de bronze à sa fiche en bobsleigh à deux, alors que Kaillie Humphreys, double médaillée d’or en titre, et Phylicia George ont conlu l’épreuve derrière les Allemandes Mariama Jamanka et Lisa Buckwitz et les Américaines Meyers Taylor et Lauren Gibbs.

Les deux autres traîneaux canadiens, ceux de Alysia Rissling et Heather Moyse, ainsi que Christine de Bruin et Melissa Lotholz, ont terminé sixième et septième.

Au big air, les planchistes Maxence Parrot, Mark McMorris et Sébastien Toutant ont tous franchi avec succès les qualifications. Parrot s’est signalé en remportant le premier groupe de 18 planchistes en vertu de 92,50 points. Pour sa part, McMorris et Toutant ont terminé dans l’ordre troisième et cinquième du deuxième groupe, avec 95,75 et 91,00 points.

Seul Tyler Nicholson, de North Bay, en Ontario, a été écarté après avoir pris le septième rang de la deuxième vague.

Au hockey masculin, le but de Maxim Noreau, marqué à 55 secondes de la troisième période, a permis au Canada de vaincre la Finlande 1-0 et de se qualifier pour les demi-finales, où il affrontera l’Allemagne, tombeuse surprise de la Suède, 4-3 en prolongation.

«Je l’ai vue du banc: cette rondelle avait des yeux, a déclaré le capitaine canadien, Chris Kelly. Mise au jeu fantastique d’Eric O’Dell. C’est ce que ça prend. Un jeu a fait toute la différence.»

En patinage artistique, Kaetlyn Osmond s’est classé troisième à l’issue du programme court. L’athlète de 22 ans de Marystown, à Terre-Neuve-et-Labrador, a offert un programme très solide sur les paroles de «Sous le ciel de Paris» et «Milord».

Osmond a récolté 78,87 points, un sommet pour elle cette saison.

Au classement des médailles, le Canada occupe toujours la troisième place avec un total de 21: neuf d’or, cinq d’argent et sept de bronze. La Norvège mène avec 33, suivie de l’Allemagne et ses 24 médailles. Les trois mêmes nations occupent les mêmes rangs pour les médailles d’or: la Norvège avec 13, suivie de l’Allemagne à 12 devancent le Canada.

Articles récents du même sujet