Sports

Zagitova offre enfin de l'or à la Russie

Charlie Riedel / The Associated Press Photo: Charlie Riedel

PYEONGCHANG, Corée, République de — Des amies intimes, des compétitrices féroces et, maintenant, les deux meilleures patineuses artistiques au monde.

Alina Zagitova a devancé Evgenia Medvedeva, sa partenaire d’entraînement, vendredi, pour remporter le concours individuel dames en patinage artistique, offrant ainsi aux Russes leur première médaille d’or des Jeux olympiques de Pyeongchang.

«Je n’ai pas encore pleinement réalisé que j’ai gagné, a déclaré Zagitova, âgée de 15 ans. Je pense que j’ai besoin de temps pour comprendre que j’ai gagné aux Jeux olympiques.»

Eh bien, elle peut maintenant se pincer!

Elle et Medvedeva ont fait jeu égal lors du programme libre avec 156,65 points, mais Zagitova avait gagné le programme court mercredi — lui procurant une légère avance de 1,31 point.

«Je n’arrive pas à croire que je suis la championne», a ajouté Zagitova.

La disette de médaille d’or des Russes a défrayé les manchettes depuis quelques jours à ces jeux, et le temps commençait à se faire court pour eux — bien que ça semblait une formalité au début de la journée puisque Zagitova et Medvedeva étaient en position de gagner.

Au Palais des glaces de Gangneung, Zagitova a patiné la première et elle a exécuté à merveille son programme. Medvedeva a égalé Zagitova mais ce ne fut pas suffisant pour ramener l’or chez elle.

«J’ai mis tout ce que j’avais, a déclaré Medvedeva. J’ai tout laissé sur la patinoire, je n’ai aucun regret.»

Kaetlyn Osmond a mérité la médaille de bronze.

Les Russes auront maintenant une occasion de remporter une autre médaille d’or alors que l’équipe de hockey masculin s’est qualifiée pour la finale après une victoire de 3-0 contre la République tchèque.

«Nous méritons d’être là et la meilleure équipe gagnera, a déclaré l’attaquant russe Ilya Kovalchuk. Nous serons prêts pour ce match, c’est certain.»

Les Russes joueront contre l’Allemagne, qui a surpris le Canada pour l’emporter 4-3 en demi-finale.

FORCE SUISSE

La Suisse a par ailleurs eu le meilleur contre le Canada pour s’assurer la médaille de bronze en curling masculin. Le match pour la médaille d’or opposera les États-Unis et la Suède, samedi.

Le Suisse Benoit Schwarz a éliminé deux pierres canadiennes avec son dernier tir au 10e bout. Le Canada n’avait plus qu’un tir et n’a donc pu marquer les deux points nécessaires pour forcer un bout additionnel.

«Nous avons été très chanceux qu’ils n’aient peut-être pas joué leur meilleur match et que nous ayons eu un bon match, a déclaré le Suisse Peter de Cruz. Ce fut suffisant pour gagner.»

La défaite a été difficile pour le Canada, qui avait remporté les trois derniers tournois olympiques masculins.

«Nous nous sentons découragés, déçus, a admis le Canadien Brent Laing. Ce n’est pas de cette façon que ça devait se passer, ce n’est pas ce que nous avions prévu, mais la meilleure équipe a gagné aujourd’hui et malheureusement, ce n’était pas la nôtre.»

ÉLOGE DE LA VITESSE

La Canadienne Kelsey Serwa a pour sa part mis la main sur l’or en ski cross féminin, qu’elle ajoute à sa médaille d’argent d’il y a quatre ans à Sotchi. Sa coéquipière et amie Brittany Phelan, de Mont-Tremblant, a obtenu l’argent.

«Nous n’étions pas venues ici pour participer. Nous étions venues pour gagner, et arriver à le faire ensemble, c’est incroyable, a déclaré Serwa. Je suis gonflée à bloc.»

La Suissesse Fanny Smith a gagné le bronze.

Le Néerlandais Kjeld Nuis a enlevé le 1000 mètres en patinage de vitesse longue piste, devançant le Norvégien Havard Lorentzen de 0,04 seconde. Nuis avait aussi gagné le 1500 mètres la semaine dernière.

Il est ainsi devenu le premier patineur à obtenir deux médailles d’or à l’Ovale de Gangneug, avec un départ époustouflant et une finale solide pour terminer en 1 minute, 7,95 secondes.

«Le 1500 mètres avait été une victoire et un soulagement, a-t-il dit. Je suis excité d’obtenir celle-là.»

Le Sud-Coréen Kim Tae-yun a terminé en 1:08,22 pour le bronze.

POUR LE ROI

Sous le regard du roi Charles XVI Gustave, Peppe Femling, Jesper Nelin, Sebastian Samuelsson et Fredrik Lindstroem ont fait équipe pour permettre à la Suède de remporter le relais masculin 4×7,5 km en biathlon, devançant la Norvège par 55,5 secondes.

L’Allemagne a pris le bronze, ajoutant une septième médaille en huit Jeux olympiques dans cette épreuve.

Articles récents du même sujet